Opioïdes
A gauche, une personne saine fabrique des opioïdes! Petits points rouges et verts.

 

Santé – Science : Une équipe de chercheurs de l’Université du Michigan vient de publier un document vraiment important pour toutes les personnes qui souffrent de dépression!

Important pourquoi? Eh bien, parce que cette recherche démontre – comme vous pouvez l’apercevoir sur l’image ci-dessus – que le cerveau d’une personne qui ne souffre pas de dépression  et qui est soumise à un rejet social  fabrique ce que l’on appelle des opioïdes.

[su_frame]Les opioïdes naturels que le cerveau fabrique réduisent les émotions négatives associées au rejet. [/su_frame]

[su_heading size= »14″]Et alors? Eh bien, comme vous le remarquez très bien, le dépressif n’en fabrique plus! Ce qui fragilise de manière beaucoup plus évidente la personne qui en souffre. [/su_heading]

«Chaque jour, nous faisons l’expérience d’interactions sociales positives et négatives. Nos résultats suggèrent que la capacité d’une personne déprimée à réguler les émotions au cours de ces interactions est compromise, potentiellement en raison d’un système opioïde altéré. Cela peut aussi être une des raisons de la tendance à la maladie de s’installer et de son retour, surtout dans un environnement social négatif « , dit l’auteur principal David Hsu, Ph.D.

———————

Si le sujet vous intéresse, je vous propose la publication officielle >>> Molecular Psychiatry (2015) 20, 193-200; doi: 10.1038 / mp.2014.185

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

3 commentaires

  1. La grippe non plus ne se soigne pas avec une pilule 😉

  2. Je n’aime pas quand on dit que les causes de la dépression sont physiques. C’est de la pub pour les antidépresseurs, qui je le rappelle, une fois pris ne peuvent plus être arrêtés.

    Les causes de la dépression sont clairement multiples. Quelqu’un qui ne dort pas assez, qui a du stress au travail, qui n’a pas une vie sociale épanouie et qui ne fait pas d’exercice a toutes les chances de connaitre une dépression…

    Pourtant ces facteurs ne sont pas génétiques!
    Une prédisposition génétique est tout à fait possible, mais comme l’obésité, elle suppose de faire plus attention que les autres a sont hygiène de vie.

    • Vous avez le droit de vous exprimer sur ce site. N’hésitez pas!
      La dépression est encore une maladie qui garde encore bien des secrets. Vous avez raison. Cependant, je suis heureuse de relayer les avancées faites dans le domaine. En ce sens, que les personnes dépressives encore trop souvent stigmatisées. On leur dit de se bouger, de s’activer, de faire quelque chose… Si un jour, nous découvrons réellement que la dépression est une maladie au même titre que la grippe… je pense que bien des personnes devront s’excuser d’avoir ordonné à un proche de courir avec la grippe! Mais chacun son jugement, chacun son avis. Tous sont bienvenus (même si je préfère 100 % un commentaire constructif)