Du beau pain doréDébrouille – S’alimenter : De plus en plus de personnes font leur pain « maison »… De ce fait, j’ose (lol) une petite intervention afin de vous parler d’un tour de main de la profession : le coup de buée!

Si vous ne connaissez pas, l’objectif est de faire bouillir de l’eau dans le four pour qu’elle s’évapore… La vapeur chaude permettra aussi bien à votre pain qu’à vos viandes de ne pas s’assécher.

Bref, voici comment réussir un pain dont la croûte sera fine et croustillante à souhait!

1. Vérifiez si vous avez encore des glaçons… (si vous n’en avez pas, de l’eau froide suffira)

2. Préparez votre four…. grille au milieu et la lèche-frite (le plateau noir)… tout en bas du four.

3. Faites préchauffer votre four.

4. Sortez un moule en métal (j’insiste sur le fait que le récipient doit être en métal car la différence de température va être extrême et votre récipient doit donc tenir le choc)

5. Une fois le four préchauffé, et en même temps que vous allez enfourner votre pâtonenfilez des gants puis…

6. Placez votre pâton sur la grille.

7… et dessous sur la lèche-frite, placez tout en même temps et très vite, le moule en métal contenant une bonne poignée de glaçons sur la lèche-frite.

8. Refermez vite la porte du four pour empêcher la vapeur de sortir 🙂

—————

A savoir : Le coup de buée, s’il n’est absolument pas obligatoire, est pourtant essentiel lorsqu’on cuit du pain au four/fournil…

Pourquoi? Parce qu’il permet à la croûte d’acquérir sa coloration ambrée et brillante si caractéristique des « beaux » pains.

Le coup de buée est également à l’origine du côté croustillant de la croûte du pain…

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.