Désormais, vous pouvez grimer votre voiture!

307482_81_38703_IZEzTgZlp.jpgDesign — Voiture : Cer­taines per­son­nes pensent et écrivent que le fait de déguis­er votre nou­velle voiture en vieux tacot rouil­lé .… pour­rait dis­suad­er les voleurs… Hum!

Le con­cep­teur n’a jamais voulu ça…il ne l’a même pas pen­sé.

Pour la société, il ne s’agis­sait que de grimer une voiture, de la déguis­er, de la ren­dre plus laide ou plus jolie en posant un auto­col­lant.

Bref, ce qui au départ était une fausse rumeur … a désor­mais fait le tour du monde et les gens ont fini par remar­quer qu’il y a une vraie demande.…

En effet, si votre voiture est grif­fée, par exem­ple, l’au­to­col­lant vinylique pour­rait tout cacher. (Il paraît que ce cache-mis­ère est facile à pos­er et à décoller)…

Pour être sûr que ce pro­duit soit intéres­sant pour l’en­vi­ron­nement, il faudrait pou­voir com­par­er la pol­lu­tion pour une nou­velle pein­ture et lui…

A vous de voir!  307480_81_38703_Yi0RkHenL.jpg

Voici la fini­tion qui a créé le buzz …

  • Beu­u­uu !
    Aus­si moche qu’un tatouage sur la peau, aus­si triste que la laideur d’une voiture rouil­lée ou aus­si invasif qu’une opéra­tion mar­ket­ing ou politi­ci­enne plac­ardée en tout lieu.

    C’est tou­jours très éton­nant de con­stater que les gens aiment à enlaidir leur monde, à le détru­ire et à se détru­ire. Même sur les pho­tos en auto por­trait (dit selfi en glo­bish) ces indi­vidus passent leur temps à tir­er la langue ou à tout faire pour s’en­laidir. C’est fuu­u­u­un dis­ent-ils (encore en glousserie babéli­enne). Est-ce le reflet de leur âme ? Une laideur per­ma­nente des esprits tor­turés, per­dus, en déroute devant un monde qui leur échappe, qu’ils ne com­pren­nent plus par incul­ture ency­clopédique des choses et de la beauté de ce Monde ?
    Cela porte un nom, “La société de con­som­ma­tion”.

    Pierre Desprog­es dis­ait “La société de con­som­ma­tion n’est ni plus ni moins qu’une som­ma­tion de cons”.

    Société de destruc­tion et d’abom­i­na­tion visuelle. Tatouage sur la voiture, tatouage sur le corps. Pub­lic­ité à la télé, pub­lic­ité sur l’ha­bille­ment, etc.

    Comme ce monde est étrange.
    Finale­ment, je suis de plus en plus en accord avec la néces­sité de réduire la pop­u­la­tion mon­di­ale par actes volon­taires devant un tel résul­tat aus­si affligeant. Mais ne nous trompons pas du lieu dans lequel il doit être fait.
    Soyons donc social en nous adap­tant aus­si à ce monde lequel attend de nous un mimétisme reflexe, hors de toute analyse. Alors, détru­isons à notre tour mais détru­isons utile afin de libér­er notre belle Terre de toute cette lie à deux pattes adepte dev­enue plus d’une inutil­ité destruc­trice que util­ité con­struc­tive. Alors, soyons destruc­teur / con­struc­teur. Ordo Ab chaos.
    Soit vous l’ac­cepterez, soit vous y serez con­traint dis­ent les autres de l’autre côté de la détente du pis­to­let.

    Fenec 10 juillet 2015 11h54 Répondre
    • Votre colère vous fait écrire plein de mots qui récla­ment pas mal de votre temps. Et si vous util­isiez ce temps pour trou­ver des solu­tions plus adéquates, plus per­for­mantes. Je ne dis pas qu’il vous faut aller sur place ou que vous deviez dépenser vos sous. Non, juste trou­ver des idées pour que les gens ail­lent mieux, se sen­tent mieux. Car, vous le savez ce n’est pas facile de régler tous les prob­lèmes qui se posent et qui s’aggravent car les Gens ont de moins en moins pour eux. Il leur est donc dif­fi­cile de don­ner. Je vous com­prends et je sais que vous n’avez pas totale­ment tort dans ce que vous dites. Vous ne faites que dire la vérité des sit­u­a­tions telles que Vous les voyez. Je crois que j’aimerais écrire un arti­cle qui dirait que des Gens ont décidé de ne plus pay­er leurs impôts tant qu’ils ne seront pas sûrs de savoir ce que devient réelle­ment leur argent avec des pho­togra­phies avant, pen­dant, après. Je crois que j’aimerais écrire un arti­cle qui dirait que des Gens ont décidé de sac­ri­fi­er le bud­get de leurs vacances pour que des moyens de ren­dre des peu­ples autonomes en eau soient élaborés. J’aimerais tant faire mieux, plus, mais à mon échelle, à par­tir de mes moyens et de mes petites doigts, je fais ce qu’il dépend de moi. Pas plus. Je ne peux pas gér­er la mis­ère du monde seule. Je ne peux pas con­tourn­er les plans des salopards qui nous affa­ment et qui font tout dépe­u­pler la Terre. Mille moyens sont mis en place mais les Gens se réveil­lent (un peu tard, c’est vrai mais pas trop tard)… Ce qui tue notre planète, c’est plus l’indifférence que le reste. Et donc, vos coups de gueule mon­trent bien que vous n’êtes pas indif­férent. Il vous reste donc à pass­er de l’autre côté. A devenir un col­ib­ri. Faites ce que vous pou­vez pour sauver la Terre. Dimin­uez par deux le nom­bre des mobiles chez vous, trou­ver des moyens de moins pol­luer, de recy­cler, de …. Avec toute mon ami­tié!

      Ema Sandron 10 juillet 2015 15h51 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *