cuisine-automatiqueTechnologie – Cuisine : Ah quel bonheur ce serait pour beaucoup d’entre-nous si nous étions débarrassés(es) de la corvée cuisine!

J’aimerais vous montrer les prémisses d’un futur intéressant dans le domaine 🙂

Fini la cuisine et la vaisselle!

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

8 commentaires

  1. Ha !
    Il faudra donc toujours manger chinois alors ?
    Bon, adaptons-nous.
    On mange chinois ou chez toi ?

  2. ce serait un réel bonheur pour moi qui me force à cuisiner parce que je veux manger sainement, pas par joie de le faire.
    et ça permettrait à bien des jeunes de mieux manger, plutôt qu’acheter des boîtes, plats tout prêts etc…

    pour Zgreudz, ce sont des plats chinois donc différents des nôtres, autant de goûts que de texture 😉

    • C’est clair! Onyx me prépare des repas d’anthologie avec rien pas grand-chose. Hier, il m’a fait une quiche lorraine (il faisait moins chaud)… je n’en suis pas encore revenue. Il prépare assez souvent aussi des salades de fruits (de saison), un bonheur d’en manger à la soirée! Et c’est vrai que tous les jours est un festival lorsqu’il y a des bonnes choses dans nos assiettes! Je vous encourage donc à ne pas faire comme moi 🙂

  3. Ah c’est appétissant! Tous les plats à la fin ressemblent à du vomi d’ivrogne.

  4. Ah ! Enfin le plaisirs de la cuisine faite maison …
    … Mais franchement, excepté la vaisselle, je suis très frustré de ne plus avoir le droit de cramer mes oignons, de mette ma touche à ce que je fais faire à manger, de touiller dans la marmite.
    Bref, tout de que j’aime disparaît avec l’arrivée de ce robot que je mettrai 15 ans à rembourser à la banque.
    Bon appétit Ema !

    • Ah vous avez raison! Quand on aime la bonne cuisine et qu’on a le temps, c’est formidable de pouvoir le faire. MAIS, car il y a un mais, personnellement, je n’aime pas cuisiner. Si j’étais seule et sans enfant, je serais plutôt d’accord de disposer d’un tel remède à que j’ai toujours considéré comme une corvée.
      Petite fille, j’ai été forcée de faire la cuisine avec ma soeur alors que je n’avais pas 10 ans! Alors voilà, il y a ceux qui aiment et que je respecte. Et puis, il y a ceux qui n’aiment pas. Il faut un peu de tout pour contenter ce monde.
      En vieillissant, je reviens plus facilement aux fourneaux. Surtout parce qu’il y a un lave-vaisselle. Sinon, je crois que je n’aimerais toujours pas 🙂
      J’oubliais, j’ai la chance d’avoir un Compagnon qui cuisine divinement bien. Il fait la cuisine et les courses, je m’occupe du reste (vitres, repassage, nettoyage, poussières, changements du fourrage, nettoyage de la cuisine et remplissage du lave-vaisselle, etc…). Et le monde nous semble extraordinaire à n’être nullement forcé de faire ce que nous n’avons absolument pas envie de faire.

  5. Il est bizarre leur four à micro onde.
    Et le cuisinier on dirait un infirmier.
    Ca fait peur tout ça.