Menu

Conservation : L’ail à la loupe!

Conservation : Aujourd’hui, j’aimerais vous parler des différentes techniques pour conserver l’ail, car très riche en eau… il se conserve mal 🙂

Soit, voici quelques astuces à connaître sur lui :Des chapelets d'ail

  • L’ail aime les endroits aérés et secs ET a horreur du frigo!
  • L’ail blanc ne se conserve pas plus de six mois tandis qu’une variété plus foncée se conservera une année.
  • L’ail est fort fragile. Si vous le piquez, il libère ses enzymes et son odeur!
  • L’ail germe.
  • Les germes de l’ail altèrent le goût de l’ail.
  • L’ail adore l’huile d’olive.
  • C’est cru que l’ail donne le meilleur de lui-même.
  • L’ail doit toujours être préparé au tout dernier moment!
  • Les germes se mangent très bien.
  • La saveur de l’ail se multiplie si vous l’écrasez avec une fourchette puis le découpez « menu menu » avec du sel.
  • Il y a longtemps, nos aînés entrelaçaient les aulx en chapelet/tresse et les suspendaient au grenier.

Voici un lien formidable afin de vous apprendre à réaliser de belles tresses 🙂 >>> Clic Clic Clic

Si la technique vous apparaît trop compliquée, prenez un vieux bas nylon…Introduisez l’ail jusqu’au bout du pied puis faites un nœud. Ensuite, introduisez le second et encore un nœud… puis ainsi de suite 🙂

Conseil important : L’ail cru est toxique au-delà de 3 gousses par jour. Et au-delà de 8 gousses par jour, vous pouvez saigner de l’estomac (hémorragie gastrique).

Voili Voilà 🙂

————–

Image Diapo : lappeldupotager.over-blog.com

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude ou de recherche : le désir d'aller plus loin, de mieux comprendre et de mieux se renseigner... de ceux qui liront complétera - vite et bien - toutes leurs imperfections.

Categories:   La Conservation

Comments

Sorry, comments are closed for this item.