affouage

Terre – Social : L’affouage était et est encore pour certaines communes un droit que possèdent les habitants d’une commune de se partager le bois provenant des coupes affouagères… faites dans les forêts communales.

En France, par exemple, pour les bois sur pied, les agents de l’ONF réservent une partie des arbres : les fûts de grande valeur (bois d’œuvre) d’une part, les arbres conservés pour le peuplement d’autre part.

Ces arbres sont marqués par une flache ou à la peinture.

Les arbres et arbustes destinés à l’affouage représentent donc souvent le taillis.

Les parts affouagères sont jalonnées avant le tirage au sort, ou les bois à exploiter sont numérotés.

Les affouagistes coupent ensuite les arbres qui leur sont dévolus, en respectant le règlement d’exploitation déterminé en fonction des nécessités de la gestion de la parcelle (par exemple: Interdiction de brûler pour régénérer l’humus, ou à l’inverse obligation si la futaie réservée est destinée ensuite à une coupe immédiate).

Ils rangent les bois coupés en stères, en séparant le bois de chauffage, seul soumis à la taxe, des charbonnettes et des bois morts.

(Src)

Soit, pour votre confort cet hiver, renseignez-vous 🙂

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.