Terre – Pollution : Je suis très heureuse de relayer cet article, car si l’information est vraie (je n’ai pas vu d’autres articles encore), il s’agit d’une grande victoire! 

Voici la capture de l’article :

Grâce à la vaste mobilisation engagée il y a plus de trois semaines par Agir pour l’Environnement et qui a rassemblée près de 40 000 personnes, Thibaut Liger-Belair, qui comparaissait devant le tribunal de Villefranche sur Saône pour avoir refusé de suivre l’injonction préfectorale lui imposant de traiter ces vignes, a été relaxé… […]

[…]….Thibault, viticulteur bio en Saône-et-Loire, avait, comme tous les viticulteurs de ce département, obligation de traiter ses vignes contre la cicadelle, un insecte propageant la flavescence dorée. Par un arrêté n°2012299-0003, le préfet obligeait l’ensemble des viticulteurs à traiter préventivement l’ensemble du vignoble ; et ce même lorsque la menace n’était pas avérée. S’y soustraire le conduisait à prendre le risque d’une condamnation judiciaire. En osant remettre en cause un arrêté toxique, Thibault a pris un risque mais a eu le courage de porter haut et fort ses convictions.

Qu’il en soit ici remercié. Son combat sert toutes celles et ceux qui croient que la viticulture ne se résume pas à accumuler traitement insecticide après traitement herbicide. Ils sont de plus en plus nombreux à oser la bio, participant, jour après jour, à l’édification d’une transition agricole tant attendue.
Cette relaxe prononcée par le tribunal de Villefranche est une nouvelle victoire qui marque vraisemblablement la fin de ce type d’arrêté. Gageons qu’après la relaxe d’Emmanuel Giboulot, les préfets y regarderont à deux fois avant d’imposer des traitements chimiques préventifs et inutiles !

———————–

https://www.facebook.com/MAMStrasbourg/posts/851887491551183

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.