Agriculture naturelle : Connaissez-vous le Chinampa?

chinampaMex­ique — Cul­tiv­er : Tous les peu­ples du monde pos­sè­dent des savoirs sécu­laires qu’il est par­fois bon de con­naître. Du coup, je suis ravie de vous par­ler (en gros et en sim­ple) du Chi­nam­pa!

Le Chi­nam­pa? Oui, cette forme d’a­gri­cul­ture était util­isée par les Aztèques et de nom­breuses peu­plades y revi­en­nent désor­mais, car par­fois on fait de bonnes soupes dans les vieilles casseroles…

Les chi­nam­pas se présen­taient sous la forme d’un réseau de canaux et d’îles arti­fi­cielles, générale­ment rec­tan­gu­laires, dépas­sant d’en­v­i­ron un mètre de la sur­face de l’eau.

Des canaux étaient tout d’abord creusés pour faciliter l’é­coule­ment de l’eau.

chiampa1On dis­po­sait ensuite cette boue très riche en nutri­ments sur l’île, main­tenue par un réseau de branch­es de canne (jonc, canne de maïs) et de feuil­lage.

Des semis étaient ensuite réal­isés dans un mélange de boue et de feuil­lages qui était déposé sur l’île.

Des arbres étaient égale­ment plan­tés afin de lim­iter l’éro­sion de l’île par l’eau. Les prin­ci­pales cul­tures étaient du maïs et des hari­cots mais on cul­ti­vait égale­ment des pommes de terre, avo­cats, tomates, goy­aves, ama­ran­thes, piments, ain­si que des fleurs qui étaient très util­isées dans les céré­monies.

Cette tech­nique per­me­t­tait de récolter qua­tre fois par an, en vari­ant les semis et la quan­tité d’eau et de boue.

Activez les sous-titres en français.

Une série de 3 vidéos intéres­santes (et qui m’ont l’air moins “mafieuses” …), voici la pre­mière :

  • Bon­jour, je suis con­tent de vos pub­li­ca­tion, Mon souhait est d’echang­er beau­coup avec vous.

    lafia 25 septembre 2015 13h15 Répondre
    • Cela me fait très plaisir. L’échange est très impor­tante. Mer­ci à Vous!

      Ema Sandron 25 septembre 2015 15h32 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *