ferme-de-nemo

Italie – Culture : La ferme de Némo est un projet expérimental qui teste l’idée de faire pousser des légumes sur le fond des océans… Et ça marche!

A six mètres de profondeur, Monsieur Sergio Gamberini explique que les rendements sont excellents et que ce projet sera formidable pour les pays qui possèdent un bord de mer et dont les terres sont dégradées.

Ce système permettrait à la terre de se régénérer.

Pour faire en sorte que le projet survive, la société de Sergio Gamberini : Ocean Reef va lancer une campagne de crowdfunding dans les semaines à venir.

———————-

Si le sujet vous intéresse, je vous propose cet article >>> Clic Clic Clic

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

2 commentaires

  1. J'ai plus mal au ventre

    Le pouvoir nutritif de ce type de culture hors sol est égal ou proche de zéro. Quand à la saveur, c’est aussi zéro car c’est la terre qui donne le goût, le terroir dit-on.
    Pour avoir l’équivalent nutritif d’une orange du début du siècle, il faudrait manger 50 oranges d’aujourd’hui selon les indications de l’actualité.
    Certes, l’agriculture industrielle réduit les coûts mais elle réduit aussi la qualité des aliments.
    L’agro industrie est donc inutile voir même assassine étant donné les autres facteurs et scandales en résultant.
    Mangeons peu mais mangeons bien et vive l’eau ferrugineuse.

    • Alors ça, c’est une question que je ne m’étais jamais posée! Merci J’ai plus mal au ventre!!! C’est vrai, ça… je vais voir s’il existe des études qui comparent le pouvoir nutritif de deux tomates… ou de deux salades.
      Pour moi, et jusqu’à votre intervention, s’il y a une tomate, c’est ok… Mais oui, il y a l’infiniment petit.
      Pour moi et pour nous tous, grand merci!
      Je me renseigne et si la valeur nutritive n’est pas la même, je préviendrai les Gens qui n’ont pas fait le lien comme moi, grâce à vous.
      J’ai adoré le sketch de Bourvil! 🙂