white-house-rainbowSynopsis – Roman : Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit un petit synopsis à donner 🙂 …

 

  • L’action se passe de nos jours.
  • Une femme fait un rêve éveillé où elle voit le passé.

Voici Mon idée :

————————————————

La race des Femmes était la seule population de la Terre. Immortelles, les femmes vivaient heureuses et en harmonie sur la Terre.

Comme elles étaient immortelles, elles n’avaient ni besoin de manger, de boire, de tuer pour avoir un territoire ou encore de faire des enfants.

Mais un jour, venant d’une autre planète en cours de destruction, les Hommes sont venus.

Les Femmes qui aimaient l’harmonie, la paix et la beauté plus que tout, ont trouvé les Hommes beaux. Les Hommes aussi trouvèrent les femmes belles.

Etant homosexuels et manipulateurs, ils entrèrent dans les bonnes grâces des femmes. Ils voulaient devenir immortels comme elles. Mêler leurs gènes aux leurs et ainsi coloniser l’Univers.

Ils firent leur demande.

Les Femmes qui était empathiques et qui ne connaissaient ni la tromperie ni la peur…. adressèrent la requête à « Mère » (leur boss), demandant s’il existait une solution pour qu’elles puissent porter la progéniture de ces Hommes, dont la race allait s’éteindre…

« Mère » répondit que les Femmes étaient libres et que si elles souhaitaient qu’il en fût ainsi… pourquoi pas? Cependant, Elle ajouta très vite que si les femmes accueillaient ces Hommes… les dommages allaient être considérables.

En effet, les Femmes qui n’avaient jamais connu la douleur de l’enfantement, la faim, le froid, etc… allaient vivre ces affres. Car, pour être apte à donner la vie, elles devraient être transformées tant et si bien qu’elles devraient – dès lors – sacrifier leur immortalité et tous les avantages qui allaient avec.

Les Femmes acceptèrent.

Les Hommes furent en colère du tour que leur avait joué Mère.  

Au fil du temps, les Femmes remarquèrent à quel point les Hommes étaient destructeurs, manipulateurs et très différents d’elles. Mais, elles n’avaient pas perdu leur capacité à aimer (de manière parfois inconditionnelle).

Les générations passant et les gènes se mêlant, certains hommes des Hommes aimèrent aussi. En effet, certains hommes étant subjugués par la culture ancestrale des Femmes, aimèrent leur femme et honorèrent la Terre de Mère.

0d13e8e21

Tout à côté, certains hommes haineux n’étaient absolument pas d’accord de perdre leur histoire, leur tradition, leurs mœurs dépravées… Ils apprirent donc aux femmes les plus faibles et les plus manipulables une autre histoire. Ils inventèrent une fable qui plaçait la femme à six pas de l’homme et mirent au point un plan qui s’accomplirait quand ils seraient prêts.

Des clans se développèrent. Des frontières se bâtirent.

Les Femmes plus gentilles que franchement exploitables… laissèrent faire…

Mère dût s’enfuir de la planète.

Les Femmes qui possédaient encore quelques pouvoirs furent assujetties… dominées, persécutées… n’étant là que pour produire des fils aux Hommes et à leur Dieu. Elles oublièrent que la Terre était leur à cause de la religion…

……

A vous d’écrire la suite (une petite mention pour mon idée serait bienvenue, cette fois :))

avec Vous et pas Contre vous,

Ema

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

6 commentaires

  1. … sympa comme idée, j’espère que le roman va continuer…

  2. Les Femmes qui possédaient encore quelques pouvoirs furent assujetties… dominées, persécutées… n’étant là que pour produire des fils aux Hommes et à leur Dieu. Elles oublièrent que la Terre était leur à cause de la religion…

    Mais petit à petit un phénomène imperceptible arriva, les femmes n’enfantaient plus que des petites filles, et ces petites filles ne pouvaient plus enfanter, elles étaient comme stériles.
    Les hommes décidèrent au début de tuer tous les nouveaux enfants femelles, mais devant l’hécatombe et le refus de certains hommes de tuer leurs propres enfants, le peuple des hommes se sépara en 2 clans. Des affrontements terribles eurent lieu pour sauver ces femmes /enfants qui finalement étaient aimées sans condition.
    Les hommes haineux et manipulateurs durent se replier dans les contrées lointaines devant la nouvelle alliance homme-femme. Ils étaient bannis et condamnés à s’éteindre doucement. Une forteresse fut construite pour protéger le nouveau peuple uni qui s’était promis amour et protection.
    Ce qui fut terrible à vivre dans les deux clans séparé, fut la disparition progressive des hommes, ils mourraient plus vite que les femmes de vieillesse. Le sort s’acharnait, les femmes continuaient à n’avoir que des filles stériles, et malgré un programme de fécondation pointu avec la recherche des causes rien n’y fit. Au fil du temps, les femmes se firent fécondées in vitro avec les réserves de sperme, mais les enfants femelles continuaient d’être stériles. Elles devaient continuer de tester autant que possible les possibilités avec les nouvelles petites filles qui se faisant de plus en plus rares aussi. Les femmes anciennes et fécondables disparaissaient peu à peu, elles aussi mourraient de vieillesse comme les hommes.

    Alors qu’il ne restait plus que quelques femmes capables de porter un enfant, un miracle se produit en secret dans un centre de recherche.
    Un petit garçon était né, alors que la maman avait été fécondée in vitro grâce à un morceau de peau d’une autre femme, une technique permettant de produire des cellules souches précurseurs de gamètes. Elles avaient réussi à introduire dans ces gamètes des chromosomes Y par une technique complexe qu’elles n’avaient pas réussi à reproduire une seconde fois.

    Quand la nouvelle fût annoncée, et l’enfant mis en sécurité absolue, toutes les femmes se posèrent la même question : cet enfant mâle issu de deux femmes allait-il évoluer normalement ou allait-il avoir des problèmes physiques ou psychologiques et surtout … offrirait-il la possibilité d’une descendance ?
    Il devenait urgent de faire naitre des filles capables d’enfanter.
    En utilisant la technique des cellules souches à partir des cellules du petits garçon, toutes les jeunes filles de la nouvelle génération « stérile » tentèrent d’être fécondées… en vain. La technique des cellules souches classique fut appliquée. Il fallait savoir si ce petit garçon était l’antidote à la malédiction qui était tombée sur le peuple des femmes.
    Dans le même temps, la femme la plus âgée mais qui n’était pas stérile, et qui était de la génération précédente fut mise enceinte par la technique in vitro. Les espoirs les plus forts reposaient sur elle, sa vie était la préoccupation de toutes, chaque jour, chaque heure, chaque seconde. Il fallait tout faire pour que cet enfant prodige soit une fille ! Un petit garçon ne pourrait pas sauver l’espèce ..
    La cité des femmes, s’était transformée et l’espoir avec repris. L’ancienne était considérée comme la nouvelle MÉRE, l’ancienne MERE, on l’appelait la MÉRE, chacune refusait l’idée d’un échec.

  3. Bonjour ! Je trouve ton idée superbe !! une histoire à plusieurs mains !! J’adore le thème et l’idée! alors je te poste ma contribution si ça te plait utilise l,à sinon ça m’a fait plaisir de le faire :o) bonne journée

    Pour asservir certains des hommes qui avait ouvert la part aimante dans leur cœur et de certaines femmes qui étaient restées reliées à leur cœur ; les Hommes d’Origine mirent en place d’autres esclavages cela prit du temps, mais ça arriva et petit à petit ça contamina la Terre !
    Ils firent des lieux ou on apprenait à adorer l’Autre avant Soi, non pas de façon égoïste mais Soi pour grandir et partager sa Lumière à l’ensemble de la communauté. Et pour empêcher toute union sur le sujet, il créèrent plusieurs Autre à adorer !
    Ils arrivèrent à créer des lieux ou les petits d’homme devaient rester enfermés toute la journée ! On sait bien que les petits d’homme sont heureux de courir, de rire, de faire ensemble et de laisser s’ouvrir leur imagination pour grandir, de chercher pour comprendre et de partager pour avancer tous ensemble ! On leur appris aussi que les garçon étaient bleus et les filles roses donc forcément différents !!!
    D’autres petits d’homme dans d’autres partie du monde, devaient rester « enfermés » aussi ,mais pour produire , travailler et s’épuiser dans des usines ou des mines, ou des armés ou des champs !!
    Les Hommes savaient que le danger, avec beaucoup des enfants issus de Femmes Amantes et d’Hommes Aimants, est qu’ils peuvent ouvrir leur cœur simplement et devenir Aimants pour peu qu’on les laisse devenir eux même, pour peu qu’on les regarde avec Amour et qu’on leur montre la confiance qu’on a en eux … Ainsi Il seraient capable de faire de la Terre un jolii Paradis
    Alors ! NON !! enfermons tous ces petits d’hommes d’une façon ou d’une autre !! et que ce soit obligatoire !!! par la Loi des Hommes ou la coercition, par la peur ou la faim ! mais que cela soit !!! Qu’ils soient formatés et apprennent l’obéissance, la soumission, rentrer dans le moule !! Vous ne serez heureux que dans le moule !!!! Venez rejoindre la masse dans le Moule !!! Le moule de la guerre ! le moule de la peur de son voisin !! Le moule de la maladie soignée par les médicaments du moule !!! Le moule de la violence dans les médias serinée aussi par le moule de la télé !! Venez le Moule vous accueillera si vous faites bien tout ce qu’on vous apprend !