uzes-716427_640

S’alimenter – Savoir : Parfois, les Herbes de Provence que l’on achète dans un magasin n’en sont pas… Dès lors, les parfums n’y sont pas non plus.

Pour remédier à cela, il y a deux solutions, soit :

  • Vous achetez des Herbes de Provence labellisées ou vous les fabriquez vous-même!

Pourquoi? Parce que les Vraies Herbes de Provence regorgent d’huiles essentielles. Cela se sent, cela se goûte!

Comment? 

Tout d’abord, il va falloir cueillir les ingrédients. Et comme ils ne poussent pas à toujours au même moment… il faut mettre vos herbes à sécher dans un endroit sec en attendant (bien regroupées et sans enlever les feuilles des branches….) :

– la sarriette se récolte au printemps ou au début de l’été.moulin-a-cafe-cuivre
– l’origan se cueille de préférence début juillet.
– le thym peut être cueilli toute l’année, sauf quand il est en fleur.
– le romarin se cueille aussi aux beaux jours, mais avant sa floraison.

Et puis?

  • Triez les herbes séchées de manière à bien les séparer.
  • Effeuillez les branches (il n’y a que les feuilles que vous gardez).
  • Enlevez tout ce qui pourrait être dangereux à avaler (morceaux de branches piquantes).
    (Pour le romarin, le laurier ou la sauge, utilisez un moulin à café pour broyer les feuilles).

Cela fait, mélangez :

  • 26% de sarriette, 26% d’origan, 26 % de romarin, 19% de thym et 3% de basilic.

A savoir : le basilic séché perd très vite son parfum… du coup, vous pouvez le remplacer par du laurier, par exemple.

Pour la conservation : Placez votre mélange dans un récipient hermétique et ne laissant pas passer la lumière.

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.