chimie

Isolation – Logement : En Suisse, ce sont près d’1,5 millions de bâtiments qui auraient bien besoin d’un petit coup d’isolation… Mais, on se rend bien compte qu’avec la crise qui sévit, rien n’est moins simple.

Dès lors, j’aimerais vous parler des aérogels qui sont d’excellents isolants, pas trop chers.

Par exemple, les aérogels de silice sont formidables. Ils se posent comme un ciment. Ils sont quasi transparents ce qui convient aux façades anciennes. Ils sont constitués pour plus de 95 pour-cent de pores remplis d’air et d’environ cinq pour-cent seulement d’un réseau de nanoparticules. Les molécules d’air enfermées dans les pores ne peuvent quasiment pas bouger librement ce qui réduit à un minimum les pertes thermiques.

Silica_pectin_samples

Hélas, ces aérogels sont fragiles. Lors de la mise en œuvre, les professionnels se plaignent de la poussière qui se dégage…

Soit et alors? Eh bien, la pectine des pommes pourrait résoudre ce problème et ainsi conférer à ce matériau accessible, de bien meilleures propriétés mécaniques.

Merci aux chercheurs de l’EMPA

———————-

Si le sujet vous intéresse, je vous propose le lien vers la publication >>> ICI ICI ICI

Un petit PDF sur les aérogels >>> Clic Clic Clic

Le communiqué de presse est ICI ICI ICI

Toutes les photographies appartiennent à l’EMPA

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.