creek-593146_640

Terre – Eau : Cela n’étonnera pas tout le monde… mais une équipe de chercheurs de l’EPFL en Suisse… vient de démontrer qu’en fonction du débit, les buissons et les arbres sur les rives peuvent être affectés.

Et ensuite? Eh bien, les scientifiques ont mis au point un moyen de prédire comment vont réagir les végétaux. Ce modèle mathématique combine des informations sur les espèces végétales, les propriétés du sol et les fluctuations de la nappe phréatique pour estimer la distribution des racines sous la surface. Ils ont ensuite validé leur modèle en examinant les racines d’arbres qu’ils ont déterrées sur les berges du Rhône en Valais et de la Thur à St-Gall ou qui poussent dans un laboratoire en plein air.

[su_heading size= »16″]« Notre objectif était de développer un moyen permettant de prédire comment les racines de certains types d’arbres qui, à l’instar des bouleaux, des saules et des peupliers, puisent l’essentiel de leur eau sous terre, répondent aux changements de niveau de la nappe phréatique, explique la chercheuse. Juste au-dessus de la nappe, il y a une couche de sol qui reste humide en permanence grâce à la force de capillarité. Lorsque le niveau de la nappe fluctue, les racines qui sont à l’intérieur de cette couche humide vont grandir alors que celles situées plus haut, dans une couche sèche, ou plus bas, immergées dans l’eau, vont mourir. »[/su_heading]

—————–

Si le sujet vous intéresse, je vous propose le communiqué >>> ICI ICI ICI

Il y a plus de 10.000 articles sur ce site. Chaque fois que je vois qu'une photo ou une vidéo manque, j'arrange ça... Pardon, pour le dérangement.

Pas de commentaires autorisés.