COP21 : 40 artistes ont recouvert 365 affiches dans 10 villes en 2 jours!

Droits – Social : Deux jours avant le lancement de la conférence sur le climat à Paris, un collectif de 40 artistes s’est engagé à recouvrir les affiches publicitaires payées par les lobbys dans 10 villes.

Ce mouvement s’appelle le brandalisme.

A savoir : Le brandalisme est la déclinaison franglaise d’un mot-valise signalé pour la première par le journaliste américain Gareth Branwyn dans le numéro de février 1999 du magazine Wired. Il est constitué sur la base des mots « brand » (marque) et « vandalism » (vandalisme), et désigne une expression critique pointant du doigt l’entrisme coercitif des marques commerciales dans l’espace public (écoles et universités, bâtiments publics, bibliothèques…).

Cette forme de communication camouflée ou au contraire très ostentatoire est jugée invasive le plus souvent. Elle est critiquée par différents groupes de consommateurs anti-publicité. Le brandalisme a également des effets saisonniers.

(Src)

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

—————-

Bravo les Gens! Pacifique, propre, bonne idée!

Voici le lien vers le site >>> Clic Clic Clic

Ma Source

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer