Débrouille – Logement : Un petit logement peut vous apporter beaucoup! Par exemple :

  • Un plus grand budget quotidien, car il y a moins de surface à chauffer, le loyer est moindre.
  • Une plus grande intimité avec votre conjoint, si vous en avez un ou une.
  • Une plus grande facilité pour vivre de manière autonome…
  • Un prêt facile à rembourser et de courte durée (cette maison a coûté 8000 dollars = 7.350 euros)
  • Un loyer que vous pouvez payer seule(-e) en ayant 1000 euros par mois!
  • Moins d’entretien.
  • Des travaux réduits et plus faciles à réaliser au cas où.
  • Moins de taxes.

Et pour vous le prouver, Mlle Lily Duval vous parle de la petite maison qu’elle a construit… après ces quelques photographies…

lily-duval-tiny-house-9.png.650x0_q70_crop-smart

lily-duval-tiny-house-2.png.662x0_q70_crop-scale  lily-duval-tiny-house-6.png.650x0_q70_crop-smart

lily-duval-tiny-house-3.png.650x0_q70_crop-smart

Comment obtenir les sous-titres…

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

2 commentaires

  1. Voilà la crise du logement résolue, ……..
    à condition de trouver un TERRAIN !!!

    • Ah Marc, je comprends votre colère… Vivre dans un clapier? N’est-ce pas? Vivre sur un mouchoir de poche? Si seulement, c’était juste une tendance, hein? Mais non, nous n’en sommes plus là! Aujourd’hui, les loyers sont impayables… les maisons trop chères.
      Mais, lumière dans le trou du lapin d’Alice au pays des merveilles…. : Le terrain, s’il était vendu en parcelle de 50m² coûterait entre 2000 et 3000 euros (En Belgique, vous trouvez un terrain à bâtir à 30 ou 40 euros du m²)! Ce qui ferait un total de 10.000 euros et un prêt de 150 euros par mois environ… durant peu d’années.
      Le terrain se vend au m², ce n’est donc pas vraiment le problème. Le problème ce sont les règlements…les lois, les empêcheurs de se loger dignement.