castorsAnimaux – Le Québec : Alors qu’on se réjouit du retour des castors en France (Lire ici)… les riverains de l’Île des-Soeurs viennent de perdre 650 arbres en une année!

Le maire Parenteau a expliqué que les trappes se sont révélées inefficaces et qu’il est impossible de déplacer les animaux ailleurs, car les castors sont des animaux territoriaux.

En gros, ça veut dire que : là où il y a déjà une famille…. il ne peut y en avoir deux!

Un fameux gros casse-tête pour les autorités….

——————

Si le sujet vous intéresse, voici un bon article >>> Clic Clic Clic

 

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.

2 commentaires

  1. slogan écolo : sauvez un arbre, abattez un castor.

    • Lol. Franchement, je ne voudrais pas être à la place des autorités. Car, il y a d’un côté les gens qui vont dire que c’est mal de tuer des animaux, et de l’autre des gens qui vont dire qu’il ne faut pas couper les arbres… Pour un fois, j’aime ne pas devoir m’en préoccuper… ou presque. Parfois, on doit prendre des décisions qu’on ne voudraient jamais prendre, je pense que les autorités québécoises sont dans ce cas de figure…. dans n’importe quel cas, ça fera du grabuge!