4453685_orig

Tesla n’a qu’à bien se tenir, une voiture électrique pouvant parcourir 1700 km (1100 miles) sur une même charge vient tout juste d’être testée. Une importante avancée, si on compare aux autres modèles électriques comme la Tesla Model S, qui plafonnent à environ 480 km (300 miles).

Le secret de cette longue portée est dû à la technologie de la batterie appelée « aluminium-air ». Celle-ci utilise l’oxygène présent naturellement dans l’air pour remplir sa cathode. Cela la rend beaucoup plus légère que celles qui se remplissent de liquide lithium-ion et lui procure une bien plus grande portée.

Phinergy, qui a créé la batterie, est une société israélienne qui a travaillé avec le spécialiste de l’aluminium Alcoa Canada. Pour garder les coûts au plus bas, les batteries ont été fabriquées ici-même au Canada, en raison de l’omniprésence de l’hydro-électricité qui rend la fabrication plus abordable.

Les batteries aluminium-air se drainent et transforment le métal en hydroxyde d’aluminium, qui peut ensuite être recyclé pour fabriquer de nouvelles batteries. Ce qui signifie que le remplacement des batteries se fera à quelques mois d’intervalles. Mais puisqu’elles sont beaucoup plus légères et moins dispendieuses que ce qui se fait actuellement, elles devraient offrir un kilométrage considérable et demeurer abordables.

Tesla a déjà démontré que son système pour changer de batterie se ferait automatiquement en seulement 90 secondes. Tout ce que les conducteurs auront à faire, c’est d’ajouter de l’eau du robinet à chaque un ou deux mois pour alimenter le système.

La voiture d’essai était aussi dotée de batteries lithium-ion fonctionnant comme une sorte de batterie hybride. Au final, on proposerait une voiture utilisant la lithium-ion pour les courtes distances et l’aluminium-air pour les longues. Le tout préserverait la durée de vie des deux batteries tout en gardant le poids au plus bas et en maximisant la portée.

Cela pourrait prendre encore un certain temps avant de voir ce type de batteries dans les voitures, mais à la vitesse où Tesla avance, tout est possible !

Source : Pocket-lint
Contribution : Dany Voltz

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

3 commentaires

  1. « en gardant le poids au plus bas » : je n’ai pas compris comment on minimise le poids avec 2 batteries au lieu d’une :'(

    • Je laisse votre commentaire le temps de vous répondre… que votre commentaire n’est là que pour faire enregistrer votre lien. Je le supprimerai dans une heure.

    • La batterie Alu-Air doit être très légère ! Donc la masse n’est pas très élevée. La batterie Lithium-Ion (comme celle de vos téléphones) est surtout là pour ne pas changer la première batterie trop souvent, mais elle n’a pas besoin d’être énorme puisque ce n’est que pour les courtes distances.