Dryline : Un projet qui permettrait d’anticiper la montée des eaux à New York

Face au réchauffement climatique, la montée des eaux pourrait menacer la ville de New York. L’architecte danois Bjarke Ingels a donc imaginé la Dryline, une promenade plantée qui se situerait à la pointe du sud de Manhattan, et qui servirait de digue en cas d’ouragan.

Le dernier projet de l’architecte danois Bjarke Ingels consiste à aménager une promenade plantée le long de la pointe de Manhattan. Comme son nom l’indique, la Dryline serait une « ligne sèche », qui permettrait d’éviter qu’un ouragan ou que la montée des eaux ne provoque trop de ravages dans la ville de New York. Ce projet a d’ailleurs été imaginé dans le cadre d’un concours organisé par le gouvernement américain.

 

Dryline

 

Dryline

 

La Dryline formerait un rempart autour de l’île de Manhattan

Concrètement, la Dryline serait constituée de plusieurs structures différentes qui formeraient une ligne protectrice de 16 km de long, autour de l’île de Manhattan. Ainsi, Battery Park serait rehaussé, une barrière serait érigée face à la baie de New York, et d’imposantes portes coulissantes seraient installées dans South Street Seaport. Mais l’intérêt de la Dryline ne réside pas uniquement dans son effet protecteur, puisque Bjarke Ingels souhaiterait que cette zone devienne attractive, notamment grâce à la végétation qui en ferait un lieu de promenade incontournable.

 

Dryline

 

Dryline

L’ouragan Sandy avait frappé la pointe du sud de Manhattan en 2012

Le 29 octobre 2012, l’ouragan Sandy qui a frappé la côte Est des Etats-Unis a coûté la vie à 210 personnes dans la région et entraîné 30 milliards de dollars de dégâts matériels. Lors du passage de l’ouragan, des vents violents s’abattent sur la ville de New York, et une grande partie de la pointe du sud de Manhattan ainsi que les quartiers du Queens, du Bronx et de Staten Island se retrouvent sous les eaux, privant ces quartiers d’électricité.

 

Dryline

Bon à savoir

Si son projet aboutissait, Bjarke Ingels souhaiterait que le nouveau quartier protégé porte le nom de SoPo qui signifie « South of Power », afin de rappeler la coupure d’électricité qui avait touché le sud du quartier de Manhattan durant le passage de l’ouragan Sandy.

Par Blandine Horner le 31 Décembre 2015

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.