Actu Tech & Santé : Une excellent nouvelle pour les personnes qui portent une prothèse…puisqu’une équipe de chercheurs de l’EPFL annonce la mise au point d’une pince capable de saisir des objets aussi fragiles que des œufs en papier!

Cette amélioration propulse la robotique à un niveau inédit et devrait apporter énormément de confort à la personne handicapée.

Comment ça marche?  Des lames-électrodes flexibles agissent comme une paire pouce-index. Elles peuvent saisir des objets fragiles de forme et de rigidité arbitraires tels qu’un œuf, un ballon ou du papier.

Cette pince légère pourrait bientôt manipuler des aliments pour l’industrie alimentaire, ou capturer des débris dans l’espace, ou encore être incorporée dans des mains prosthétiques.

«C’est la première fois que l’électro-adhérence et la robotique douce sont associées pour saisir des objets»

Lorsque le courant est enclenché, les électrodes se penchent vers l’objet à saisir, imitant une fonction musculaire. La pointe des électrodes se comporte comme des doigts qui s’adaptent délicatement à la forme de l’objet, et s’y agrippent par les forces électrostatiques, de la même manière que le ballon se colle au mur. Ces électrodes peuvent porter 80 fois leur propre poids, et aucune connaissance préalable de la forme de l’objet n’est nécessaire.

En savoir plus >>> Clic Clic Clic

La recherche est financée par NCCR Robotics et est présentée dans Advanced Materials.

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.