Pour le portefeuille : Le Premier ministre québécois, Monsieur Philippe Couillard, envisage d’instaurer un revenu universel minimum dans la province canadienne du Québec, rapporte la chaîne française BFM TV.

L’idée d’un revenu universel minimum de Couillard lui a été inspirée par son ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, qui a écrit en 2001 un livre proposant le versement d’un “revenu garanti pour tous”, qui se substituerait aux avantages sociaux du pays. Les Canadiens bénéficient de la gratuité des soins de santé et de l’éducation. En plus de cela, les Québecois perçoivent une allocation familiale, et bénéficient de crédits d’impôts qui dépendent de la taille de la famille.

Le gouvernement n’a fourni aucune indication de montant, mais le parti de gauche Québec solidaire vise un revenu universel de 12.600 dollars canadiens annuels (environ 685 euros par mois).

Le Québec n’est pas la seule région à s’intéresser au revenu minimum universel inconditionnel.

Alaska
Depuis 1982, l’Etat américain de l’Alaska verse des “dividendes” à ses résidents, provenant des revenus de son fonds d’investissement, qui a investi dans les secteurs miniers et pétroliers. Récemment, le gouverneur de l’Alaska a indiqué que ce dividende, qui peut atteindre 2075 $ par an, en focntion de la composition de la famille, pourrait être réduit de moitié en 2016, en raison de la baisse des recettes liées au pétrole.euro-76019_640

Finlande
Le gouvernement finlandais étudie actuellement les conditions de l’introduction d’un revenu national minimum de 800 euros, éventuellement à partir de ce mois de novembre.

Pays Bas
La ville d’Utrecht mène actuellement une expérience de “revenu de base” pour certaines catégories de sa population. Plusieurs autres villes du pays ont aussi annoncé qu’elles allaient lancer un essai de versement d’un revenu de base inconditionnel à un groupe de citoyens sélectionnés, comme Tilbourg. Les villes de Groningue, Maastricht, Gouda, Enschede, Nimègue et Wageningue, ont indiqué qu’elles envisageaient également de le mettre en place.

Suisse
Une pétition pour que l’on consulte la population au sujet de l’institution d’un “revenu de base inconditionnel” vient de recueillir 126.000 signatures, ce qui signifie que cette question devra faire l’objet d’une votation d’ici la fin de cette année. Les militants de cette initiative veulent que chaque adulte suisse perçoive 2500 francs suisses par mois, plus 625 francs par enfant mineur. “Une famille de quatre personnes toucherait ainsi 5.635 euros par mois sans travailler”, note Pierre Kupferman de BFM TV. Selon les derniers sondages 49% des Suisses soutiendraient son déploiement.

Et la Belgique?
En Belgique, le revenu de base est inclus dans le programme d’un certain nombre de partis. Le programme du mouvement belge Vivant (acronyme de « Individuele Vrijheid en Arbeid in een Nieuwe Toekomst » – ‘liberté individuelle et travail dans un nouvel avenir’), fondé par l’entrepreneur flamand et actuel président du Standard de Liège Roland Duchâtelet, inclut un revenu de base pour tous les adultes, qu’il appelle “allocation citoyenne”.

———————————-

http://news360x.fr/le-revenu-universel-apres-la-finlande-le-quebec/

frederic

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *