kermode bear spirit bear british columbia canada 1Actu Terre : Lundi 1er février 2016, le gouvernement provincial de Colombie-Britannique, dans l’ouest du pays, a annoncé qu’un accord avait été paraphé par les autochtones, les écologistes et l’industrie pour protéger l’immense forêt humide du Grand Ours!

[su_heading size= »16″]Il s’agit là d’une victoire pour les peuples autochtones qui luttent depuis plus d’une décennie pour sa préservation. [/su_heading]

Le texte permet en outre d’assurer la protection de l’ours Kermode, une espèce rare d’ursidé noir dont plusieurs individus sont à fourrure blanche. Ce plantigrade, également connu sous le nom d’« ours esprit », n’est présent que dans cette zone.

L’accord prévoit que 85 % de territoire forestier de la forêt humide du Grand Ours (The Great Bear Rainforest) soient désormais interdits à toute exploitation arboricole. Les 15 % restants resteront ouverts à la sylviculture pour soutenir les emplois locaux, mais seront soumis à des normes très strictes.

—————

Du bonheur et une suite à lire >>> ICI ICI ICI

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.

Pas de commentaires autorisés.