Actu Terre : Une femme, Mlle Anke Domaske… a mis au point une fibre textile à base de lait.

Et alors? Eh bien, quand on sait que la plupart des vêtements que nous portons sont fabriqués à base d’une fibre issue du pétrole… cela fait une grande différence!

Alors, je vous laisse regarder ce reportage vidéo qui m’a été signalé par mon amie Hélène Noreau sur Twitter (merci!!!)

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

une commentaire

  1. Concept très interessant.
    le tout sera aussi de connaître le coût. ne sera-t-il pas exhorbitant ? 200 Euros une robe, ce n’est pas la haute couture, mais néanmoins qu’ à la portée de gens aisés.
    Je pense que pour un premier temps, l’utilisation ne devrait être que pour un usage humain. si une très gandes utilisation étaient faites, celà impliquerait la production laitière à + grande échelle, les fermes des 10 000 vaches naîtraient ….
    Là ce serait vraiment une grosse vacherie.
    En conclusion, il faut vraiment miser sur les produits lactés non alimentaires comme précisé dans le film.
    Il existe encore tant de fibres végétales inutilisées à mettre sur le marché. Orties, lin et autres plantes si généreuses poussent facilement et sans traitements chimique.
    Une robe en lait, ça ne doit pas être très laid !
    Le matin je dirai à mon épouse ! Eh chérie, t’as pris ton laitage ??? … Non !!! pas le fromage mais ton gilet !!!
    Réponse : « Non, ce matin, il fait un peu frais pas de laitage, mais le lai … nage ….. 😉
    Bises à tous !

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *