Financement : Oui, vous avez bien lu, après le le crowdfunding, voici le crowdlending.

La seule chose qui change : c’est que cette forme de financement communautaire est liée à l’Art, aux Spectacles, aux Musées, aux salles de Théâtres… Bref, au divertissement.

Et alors ? Eh bien, si je vous en parle, c’est parce que finalement… si on comprend bien le principe… c’est désormais les particuliers qui financent tout ou presque en lieu et place des banques!

Et donc ? On pourrait s’en réjouir, MAIS, mais, mais… cette manière de faire permet surtout aux plus riches d’entre les particuliers du MONDE entier de détenir des parts dans tout. En d’autres termes, ils deviennent actionnaires et à ce titre, possèdent un droit de regard sur tout ce que produit, défend, construit, présente, etc. la société qu’ils financent.

En gros, avant nous allions à la banque de notre pays, de notre ville pour financer notre projet. La banque était prêteuse, usurière, mais et sauf pour les grosses sociétés … n’avait pas un droit de regard sur nos affaires. La nuance est tellement tenue qu’on ne l’a pas vu venir, n’est-ce pas?

A vous de voir!

preteur

L'Humano, c'est 10.000 articles pour Vous. Quant à moi, je reviens aux miens, au développement de mes projets avec bonheur et je vous souhaite le meilleur pour la suite.

Pas de commentaires autorisés.