Débrouille – Se protéger : Bien des survivalistes payent des sommes astronomiques pour se construire une BAD.

Une BAD? Oui, une Base Autonome Durable qui est décrite comme ceci :

  1. Est un lieu permanent de vie ou à tout le moins, un lieu régulier de vie
  2. Dispose d’un approvisionnement indépendant en eau
  3. Est indépendante au niveau de l’énergie requise à la vie quotidienne
  4. Permet la production de nourriture (agriculture, élevage) en quantité supérieure à nos besoins
  5. Permet le stockage et le traitement de la nourriture produite
  6. Est situé dans un lieu sécuritairevilla
  7. N’est néanmoins pas complètement isolé (lien social)
  8. Nécessite peu d’entretien (construction durable avec systèmes passifs)
  9. Permet la production de la majorité voire de la totalité des matières premières organiques nécessaires (cuir, bois, fibres, etc.)
  10. Permet de générer une activité économique en vue du troc ou d’obtention de numéraire (src)

 

Et alors? Eh bien, si je trouve qu’il n’est pas plus idiot de bâtir un lieu autonome qu’une villa totalement dépendante des sociétés… il y a tout de même quelques petites choses à en dire…

Un lieu permanent de vie ou à tout le moins, un lieu régulier de vie

Une BAD devrait être invisible, inconnue des autres. Car à la première occasion, ce seront ceux qui connaissent qui viendront pour vous piller. Après tout, et en bonne intelligence, pourquoi donc faire des réserves, acheter des appareils qui coûtent un pont pour être autonomes… quand on sait que notre voisin l’a déjà fait?

Soit, une BAD – selon moi – doit être un endroit caché et tu.

BAD

La meilleure BAD sera celle qui ne se verra (une lumière luit dans la nuit), ne s’écoutera pas (un groupe électro qui tourne), ne se sentira pas (odeurs de cuisine) de l’extérieur! 

Si vous faites des réserves, ne le dites à personne …. même et surtout pas à votre meilleur ami!

Si vous en avez l’occasion… placez vos réserves ailleurs que chez vous.

Si vous êtes plusieurs à vous regrouper au cas où, prévoyez plusieurs endroits pour vivre.

Soyez ingénieuse/ingénieux pour fabriquer des caches!

—————

Pour défendre sa BAD, Piero San Giorgo vous dit de posséder une ou plusieurs armes…

J’aime beaucoup Piero San Giorgo ou encore Vic Survaliste, ils savent de quoi ils parlent. Pour le matériel à posséder, pour les réserves alimentaires, pour bien des choses, ils font office d’experts dans ce domaine et ILS le sont!

Cependant, je voudrais soulever ici le fait que Piero San Giorgo possède une BAD dont on peut trouver l’adresse assez facilement… Il est donc très facile d’y aller à 15 personnes et un 4×4 pour défoncer les murs avant de piller la maison.

Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas sous-estimer l’intelligence de celles et ceux qui veulent survivre.

Autre chose : la force physique et les armes…

  • La plupart d’entre nous n’a vu une arme fonctionner que dans les films. Ainsi, on voit des gars vider leur chargeur alors que rien qu’en faisant ce geste, le gars est mort. Un chargeur ne peut jamais être vide! On le change avant!
  • En règle générale et sauf placée à un endroit stratégique, une balle ne suffit pas pour tuer un homme. Il n’est pas rare de voir des hommes se battre avec une balle dans le corps. Et dans la panique, on vise mal.
  • Se placer derrière une voiture n’empêche pas une personne d’être tuée par une balle. Sauf à se mettre convenablement derrière le bloc moteur, rien n’empêche une balle de traverser une voiture de part en part et d’aller prendre une vie.
  • Le bruit d’une arme s’entend à cent lieues… Vous serez repéré(e) par les Gens qui savent que si on se protège, c’est qu’il y doit bien y avoir une raison. Et si ce n’est pas le cas, une arme vaut cher au marché noir.
  • Avoir une arme peut se relever plus dangereux, qu’efficace. Et en plus, ça fait vivre des sociétés dont on se passerait bien, non?

Bref, nous sommes tellement conditionnés par le cinéma que nous allons commettre des erreurs … sauf à se préparer consciencieusement.

Soit, ce que je veux dire, c’est que le maniement d’une arme n’est pas aussi simple que l’on croit. D’autant qu’il y a une différence entre tirer sur une cible et un humain….

Parfois, ça se complique… parce que parfois, les agresseurs placent entre votre fusil et eux… quelques femmes et enfants 🙁

Vous avez beau être fort… contre 15 personnes, vous ne résisterez pas et encore moins par rapport à deux balles collées dans le ventre.

————————-

Avoir de l’or…

Pour certaines personnes, avoir de l’or est un gage de survie. Pour moi, l’or n’est pas sécable et de ce fait, il n’est pas possible d’acheter cinq kilos de farine avec un lingot. Du coup, je pense que quelques briquets ou boîtes de médicaments seront bien plus utiles pour aller au marché noir que votre bague. Sans compter que vous pourriez vous faire suivre afin de vous prendre tout le reste.

L’or n’est qu’un métal parmi les autres. Aujourd’hui, les caractéristiques de l’or peuvent être remplacées par un autre métal. Ne lui faites donc pas trop confiance, car ce serait moi, sachant que les Gens ont acheté de l’or pour survivre… j’aurais tôt fait de faire en sorte qu’il ne vaille pas plus que du plomb!

———————————-

Soit, le but de cet article n’est pas d’enlever tout espoir de pouvoir survivre, mais bien de réfléchir. (Bien que penser à survivre, c’est déjà n’avoir plus aucun espoir dans une volte-face de la société… mais c’est un autre débat)

avec Vous et pas Contre vous,

Ema

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

6 commentaires

  1. Article intéressant qui se résume bien par la conclusion « mais bien de réfléchir »

  2. Bonsoir,
    Petit témoignage en passant: En tant que survivaliste, je me suis déjà posé ces questions. Je pense que tout survivaliste qui se respecte l’a fait d’ailleurs. Personne n’a de réponse puisque personne ne sait d’où viendra le péril: terrorisme? nucléaire? effondrement économique brutal, érosion sociale/écologique sans fin?
    C’est pour ça qu’à « survivaliste », je préfère le terme anglo-saxon « prepper » car il colle mieux à mon mode de vie. Nul ne sait d’où viendra le péril Le but c’est d’être prêt à toute éventualité, chacun à sa manière. Je n’ai pas de BAD mais une maison « préparée ». Autonome sur certains points, par encore sur d’autres, discrète autant que ça puisse être. Mais une chose est sûre: Je ne peux plus rester les bras croisés et les fesses serrées. Je préfère agir. Peut-être en vain… Qui sait? Comme on dit dans ce milieu: « Espérer le meilleur mais se préparer au pire ».

    • Et RESPECT Monsieur ou Madame, comme je l’ai dit dans l’article : dans n’importe quel cas, il est mieux de construire une maison autonome que de construire une villa dépendante en tout… et donc, oui, vous avez raison, il faut agir.
      Je recommande juste de le faire avec discrétion… en cachant ses trésors.
      Je suis heureuse aussi de donner quelques pistes de réflexion par rapport à l’utilisation d’armes et au fait qu’une BAD ne sera jamais aussi sûre que si plusieurs personnes y vivent et pas une famille par exemple. Il est bon avoir des bras autour de soi.

      Bref, se préparer, c’est formidable aussi en ce sens que vous pourriez subir une panne électrique toute simplette aussi… mais qui dure 3 semaines en plein hiver… surtout maintenant où la crise étant…. plus personne n’a d’argent pour remplacer le vieux matériel.

      Re-Bref, il y a de belles balades à faire dans le coin des « prepper » autant que des « survivalistes », le sujet est fort intéressant. Et j’aime me balader dans vos pages! Merci de nous prévenir d’ailleurs!

  3. Serions-nous déjà dans Mad Max?

    • Non F, pas encore 🙂 Le survivalisme est un marché juteux – qui n’est pas sans avantage – mais un marché! On surfe sur le marché de la peur… mais d’un autre côté j’aime le côté autonomie, frugalité… donc je m’y intéresse. Cet article n’a d’autres buts que de poser des questions qui devraient faire réfléchir les adeptes et ceux qui survolent – comme moi – parce que le sujet est intéressant.
      A vous de voir! A vous de faire! ET surtout à vous d’être heureux comme vous le concevez le mieux!

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *