stop-1131143_640Idée pour Idées : A l’heure où on invente des tonnes d’armes défensives et offensives sophistiquées, je me demandais si le développement d’une arme de défense protégeant enfin les femmes d’un viol ne pourrait pas prendre une forme biologique?

Biologique? Oui, un système qui actionné volontairement par la femme, empoisonnerait les sécrétions vaginales en cas d’agression. Poison, qui rendrait le violeur malade ou le paralyserait un temps…  mais dont la femme serait protégée (malade instantanément et donc inoffensif durant un certain temps, mais pas mort, hein? :)))

De plus, si la rumeur fait son travail, le procédé pourrait être d’autant plus dissuasif.

Si cela semble futuriste, je rappelle l’ancienneté de la pilule de cyanure dans une dent, par exemple.

Et puis… si on parvient à changer le climat, à produire des vaccins et des produits épouvantables… je me dis que la problématique vaut bien la peine que l’on s’y penche… jusqu’à en tomber, s’il le faut ….

Merci pour les Femmes!

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

une commentaire

  1. Excellente idée! A proposer à Novartis, je suis sure qu’ils pourraient vendre le produit développé en grand nombres!!!

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *