Emploi – Magasins : De plus en plus de magasins en Suisse doivent licencier à cause de ce qu’on appelle ici : le tourisme d’achat! (LIRE ICI)

Le tourisme d’achat? Oui, c’est un double mot qui souligne le fait que de plus en plus de personnes vont faire leurs courses en France ou en Allemagne… parce que le panier coûte 1/4 moins cher!

Du coup, une grosse pointure de chez Migros a trouvé une solution : ouvrir les magasins jusqu’à 23 heures!…. hum! (comme si ça allait tout changer, hein?)

Bref, voici quelques pistes trouvées en cinq minutes (engagez-moi pour mes idées! Je déconne, dac… bien que….) : 

  • Lorsqu’un Suisse veut acheter un appareil via Internet, il ne trouve pas ou peu de sites offrant une gamme intéressante et variée… sur les moteurs de recherche (Google, par exemple).
  • Hier, je cherchais un vinaigrier pour faire du Kombucha....Ben oui...
    Hier, je cherchais un vinaigrier (mot de ma recherche sur shopping) pour faire du Kombucha….Et voilà, le résultat… Ben oui…

     

  • Lorsqu’un Suisse veut acheter un appareil ou un objet en ligne et en Suisse, le prix est NETTEMENT plus cher en Suisse pour le même produit (rien à voir avec le taux de change)! Ce qui, si le produit n’est pas produit en Suisse, n’a pas d’explications, si?
  • Lorsqu’un Suisse veut acheter un appareil ou un objet en ligne, il trouve en premier lieu des chaînes américaines sous bannière française. (Ex : Amazon.fr)
  • Lorsqu’un Suisse achète un produit en France ou en Allemagne, il doit payer des frais de transport et de douane (peu de personnes connaissent cette info avant de recevoir la douloureuse).

 

Sur ces trois premiers points, il y a des choses à faire 🙂

 

  • Ouvrir plus de sites qui vendent en ligne sur le territoire Suisse! (Nous sommes plus qu’à la traîne sur le sujet)
  • Faire en sorte de réclamer un meilleur référencement des produits suisses sur Google.ch … et travailler à mieux référencer les sites qui vendent les mêmes articles !
  • Faire en sorte que les frais de douane dépassent le gain obtenu en passant par la France et l’Allemagne.
  • Appuyer sur le fait que vos produits sont de qualité (qualité et savoir-faire SUISSE!)
  • Afficher (pop-up ou autre) une comparaison honnête en ligne à côté du produit. Du style : Si vous achetez ce produit en Suisse, il vous en coûtera autant. Si vous achetez ce produit hors frontières, il vous en coûtera autant. (Si les avertissements de ce type n’avaient aucun impact, je ne vous en parlerais pas. Pensez à l’engouement dû aux légumes moches!)

 

Par exemple : nous avons acheté des PC en pièces détachées en France… A l’arrivée des PC, nous nous sommes rendus compte que les frais de douane et de transport par une société privée étaient de + de 100 CHF. Bref, le tout nous coûtait un peu plus cher que si nous les avions achetés en Suisse.


Pour les magasins d’alimentation, voici d’autres idées : 

  • Quand vous voulez trouver des solutions à des problèmes, demandez à vos clients et aux clients qui ne viennent pas chez vous! (Et pas à des diplômés de Harvard qui n’ont jamais fait de courses et encore moins chez vous)
  • Les magasins Migros et Coop devraient être ouverts plus tard le vendredi et le samedi : 20 heures, c’est suffisant! (Ne brisez pas les familles!)
  • Le prix des denrées nécessaires devrait être beaucoup moins onéreux que les denrées casuelles.
  • Les magasins de ce type devraient revoir leurs prix en fonction du nombre d’emplois qu’ils vont perdre si la situation perdure… Quant à perdre, autant sauver quelques meubles, non?!
  • Toutes les marchandises locales devraient être mieux exposées ainsi qu’une explication du type : Un (ou dix) produit acheté ici = un emploi sauvé en Suisse, peut-être le vôtre….(à vous d’étudier la question)
  • Mettez fin à vos campagnes de timbres qui polluent et qui ne servent à rien… pas grand chose… utilisez ce budget pour baisser les prix de l’absolument nécessaire!
  • Autre exemple d’affichage : (le prix des courses d’une semaine – les frais de déplacement, d’essence, et de temps perdu….)
  • Un stand pour les petits portefeuilles devrait être réfléchi. Ce stand proposerait au même endroit un colis (en image ou en réel) reprenant des produits pour 3 repas pour une personne à un PRIX imbattable!
  • Une meilleure offre de plats préparés pas chers (les Gens cuisinent de moins en moins).
  • Plus de choix de biscuits, bonbons et autres gâteries. (Si vous allez en France, vous trouverez un choix incroyable qui n’existe pas en Suisse – Bon. C’est bien pour la santé… mais ici on parle de portefeuilles)
  • En ces heures de crises, vous pourriez faire un stand avec des produits non périssables en grosse quantité (à part trouver 2,5 kg de riz… difficile de trouver mieux). En Belgique, il existe un magasin qui commence par C….. et qui vend en grosse quantité (ça fonctionne!)
  • Etc.

 

avec Vous et pas Contre vous,

Ema

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *