Pêche en haute mer : Intermarché entend faire des nœuds dans ses filets!

poisson

poissonAlimentation – Magasin : La grande surface Intermarché est engagée. Elle a vendu des légumes moches avant tout le monde, par exemple.

Et alors? Eh bien même s’il y a certainement une large part marketing dans cette annonce, la société vient de prendre la décision d’arrêter en 10 ans la pêche d’espèces menacées comme le grenadier, le sabre ou la lingue bleue.

Le coût de l’opération sera de 50 millions d’euros.

« On se donne une décennie pour nous retirer de la pêche au grenadier, à la lingue bleue et au sabre. Ce sont des poissons de la zone des 800 mètres pour lesquels les scientifiques considèrent que la réserve est insuffisante », indique Sylvain Pruvost, le président de Scapêche (une filiale du distributeur).

10 ans!… c’est si loin… et l’annonce est quasi invérifiable.

A vous de voir!

————————

En savoir plus >>> Clic Clic Clic

Img diapo : des poissons sur un étalage

1 comment

  1. En 10 ans, Intermarché fera encore des dégats énormes.
    Très déçu d’un engagement fantome.
    J’espère que les concurrents voudront bien faire mieux.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer