Menu

Au Japon pour trouver une adresse, il faut connaître un peu de géographie!

Japon – Insolite : Une des premières choses dont vous vous apercevez lorsque vous visitez une ville japonaise, c’est que les rues ne sont pas nommées comme chez nous. Pas de « Rue Jean Richard » par exemple. Et ce n’est pas tout, car les numéros d’immeubles ne suivent pas notre logique non plus.

Et puis? Eh bien, regardons de plus près une adresse japonaise à Konosu:

360-0080 埼玉県鴻巣   市北川    区住吉三   丁目3  番地5号車マンション105室  ou en plus clair : 360-0080, Saitama-ken, Konosu-shi, Kitagawa-ku, Sumiyoshi 3 Chome 3-5, Kuruma Mansion #105

Que pouvons-nous y lire :

Le premier nombre 360-0080 est le code postal. Ensuite, vous avez le ken (県) qui indique la préfecture : Saitama.

A savoir : Le Japon possède 47 préfectures qui sont presque toutes indiquées par le signe ken. Cependant, il existe quatre zones spéciales qui ne sont pas situées par ce signe ken… L’île la plus au nord d’Hokkaido est indiquée par un do (道), ce qui veut dire « circuit » (comme un circuit de voiture). Autre exemple :  Osaka et Kyoto sont des «préfectures urbaines» qui sont indiquées par un fu (府), tandis que Tokyo est signalée par un (都), qui signifie «capitale» parce que … Tokyo est la capitale.

Pour vous embrouiller davantage, le kyo à Tokyo est le même que le kyo à Kyoto, mais en définitive le Tokyo-to est le même que celui à Kyoto. Et c’est donc – littéralement – ce qui constitue la première partie de l’adresse après le code postal!

Passons à la suite…quartier japonais

Dans le cas de notre adresse, de la préfecture de Saitma, nous devons nous rendre à la ville de Konosu. Si la ville est grande, alors elle sera divisée en arrondissements appelés ku (区).

Hélas, à Tokyo, le ku peut être appelé City, parce que bien sûr : c’est le cas! …

Or, et parce que Konosu est une grande ville dans notre adresse, elle est divisée en arrondissement. Voici pourquoi on peut lire Kitagawa-ku. Sinon, cette information n’est pas fournie.

Ensuite….

L’information suivante de l’adresse, nous dirige vers un quartier. Ce quartier s’appelle Sumiyoshi et il faut savoir qu’un quartier se décompose en sections comme l’indique d’ailleurs fort bien le chome (丁目) suivi par le chiffre 3… qui signifie  : troisième section.

A partir de là, cela devient plutôt bizarre parce que votre section est encore divisée en «blocs» ou pas tout à fait… sauf que pas toujours ou pas vraiment…

En vérité, la section est divisée en parcelles enregistrées.

Ces parcelles sont appelées Banchi (番地). Ce qui veut dire que pour une zone donnée, vous pourriez être dans le « bloc » 52, mais aussi être à côté du « bloc » 45,  et juste en face de vous, il y a le «bloc» 55.

Il n’y a pas d’ordre logique dans tout ceci…mais soyez rassuré(e), votre appartement n’est plus très loin.

En effet, vous connaissez le «numéro d’immeuble». Numéro, qui est en fait une division enregistrée d’une parcelle de terrain enregistré existant. Donc le numéro d’un regroupement d’appartements… en gros.

Il suffira donc d’y dénicher « Kuruma Mansion » qui est le nom de l’immeuble. Après, il faudra juste trouver l’appartement au 105…

Bref. Je me suis certainement trompée une fois ou deux ou trois dans cette traduction… Une chose est sûre, on se demande bien comment les touristes faisaient avant que le GPS ne soit inventé.

Et que retire-t-on de savoir ceci ? Eh bien, même si ce système nous apparaît extrêmement compliqué, il est à l’épreuve de tout. Si le nombre de villes augmente ou si elles s’agrandissent, cela ne change rien.


Info trouvée ici

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude ou de recherche : le désir d'aller plus loin, de mieux comprendre et de mieux se renseigner... de ceux qui liront complétera - vite et bien - toutes leurs imperfections.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Categories:   Actu Insolite

Comments

Sorry, comments are closed for this item.