Santé – Immunité : Le système immunitaire nécessite l’apport de cinq éléments essentiels : des antioxydants, du fer, des probiotiques, la vitamine C et la vitamine D.

Et alors? Eh bien, si je vous en parle, c’est non seulement parce que durant ce printemps, les jardiniers devraient ne pas oublier de planter ce qui enrichira les repas du prochain hiver, mais aussi parce que si vous voyez des articles qui détruisent certains produits qui font partie de cette liste, je vous engage à rester vigilant(e).

Pourquoi? Parce qu’un système immunitaire affaibli peut expliquer bien des états de stress ou de « grosses fatigues », par exemple.

D’ailleurs, les symptômes suivants peuvent être le signe d’un système immunitaire affaibli.

  • Une fatigue persistante, qui cache souvent un stress chronique ou un manque de sommeil, 2 facteurs qui affaiblissent l’immunité.
  • Une sensibilité accrue aux infections, qui s’observe par des rhumes fréquents, des infections urinaires, des éruptions d’herpès, des vaginites à répétition, une verrue persistante, etc.
  • Des blessures qui prennent du temps à guérir ou à cicatriser.

 

Soit, que savoir et que faire?

Les antioxydants neutralisent les radicaux libres produits en excès par l’organisme… et donc les jus de fruits et de légumes sont absolument nécessaires. Avant, on mangeait de la soupe tous les jours. Aujourd’hui, ce coupe-faim a disparu du menu et c’est vraiment dommage.

  • La vitamine C  (200 mg par personne et par jour surtout lorsqu’on fume)… agit pour contrer les maladies (rhume, grippe, maladie du coeur, etc )…et donc mangez des oranges bio et des kiwis. Pour la vitamine B et les oligoéléments, pensez à manger de la gelée royale.  Si vous prenez des médicaments, ne mangez pas de pamplemousses sans en parler avec votre médecin de famille!

 

Le Fer transporte l’oxygène dans le sang… et donc, il est important de manger du boudin noir, du bœuf, des légumineuses et des fruits secs. Il y a longtemps, nos grands-mères plaçaient des clous dans de l’eau… aujourd’hui, il existe des granules ou des gouttes en pharmacie qui feront aussi bien l’affaire.

Les Probiotiques restaurent la flore intestinale et la stabilisent… et donc, il faut manger du fromage, des yaourts et des produits laitiers de bonne qualité. Si le lait est mauvais, c’est que les méthodes d’élevage ne sont pas bonnes (stress, mauvais traitement, vaches confinées, emprisonnées, meurtries) et que l’alimentation des vaches n’est pas appropriée. Une vache élevée dans les prés et bien traitée donnera du bon lait.

La Vitamine D joue un rôle dans la réponse immunitaire. Mangez des poissons gras, des produits laitiers entiers, du jaune d’oeuf.

 


En gros, mangez sainement et préparez l’hiver (confiture, confits, conservation, soupes, etc…)

Mangez de tout. Équilibrez vos repas. Achetez quelques granules de fer et renseignez-vous sur comment les prendre avant l’hiver prochain… ou pas. A vous de voir!

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *