Terre – Arbre : En 2012, de nombreux articles prédisaient la fin du frêne à cause d’une maladie faisant dépérir ce bel arbre en quelques années à peine!

frêne malade
Une branche de frêne montrant des signes de dépérissement. Reuters/Darren Staples

Aujourd’hui, je suis heureuse de relayer que Betty, un vieux frêne asiatique de 200 ans pourrait être déterminant dans la lutte contre la maladie des frênes, car même malade … il fait face! Et ce n’est pas le seul, car 3% des arbres d’une forêt pourraient répondre autrement à la maladie véhiculée par l’H. fraxineus.

La grande tolérance de Betty vis-à-vis de la maladie a en effet permis aux scientifiques d’isoler trois marqueurs génétiques pouvant aider à prédire la potentielle fragilité d’un arbre […] Cela signifie qu’il faut prêter la même attention à l’agent pathogène et à l’hôte – ainsi qu’à leurs interactions.   (src)

Et donc, même si le phénomène aurait pu être détecté un peu plus tôt…, il s’agit là d’une excellente nouvelle parce que le frêne repousse très bien.

Les frênes qui survivront aux effets de l’H. fraxineus offriront certainement une bonne source d’alimentation pour l’agrile (un insecte pas génial) au Royaume-Uni. Il est donc essentiel que les efforts menés pour comprendre le dépérissement se poursuivent à propos du ravageur.

Soit. Sauver ces arbres est possible, mais pas du jour au lendemain.  Il faudra un peu de patience et beaucoup d’étude. Mais, nous pouvons à nouveau espérer voir un jour apparaître de nouvelles forêts de frênes, plus fortes, plus résistantes 🙂

Merveilleuse nature!


Si vous voulez en savoir plus, je vous propose cet excellent article : ICI ICI ICI

Voici aussi le rapport NORNEX (une équipe qui étudie le phénomène) : PDF PDF PDF

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

2 commentaires

  1. Après les ormes ………:-(

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *