Prendre des vacances en restant chez soi? Oui, oui…

Archi­tec­ture — Bien-être : Ce n’est pas moi qui l’ai dit la pre­mière : Il en faut peu pour être heureux

2002_kenrokuen_hanami_0123

Et si je vous rap­pelle cette phrase, c’est parce que si vous vous sen­tez triste de ne pas pou­voir par­tir en vacances, il existe aus­si fort qu’un voy­age dans un autre pays… il existe le voy­age intérieur.

Alors non. NON, non. Je ne vais pas par­tir dans un dis­cours de secte ou un dis­cours religieux… Il existe un moyen con­cret que n’im­porte qui peut expéri­menter sans devoir pay­er un gourou et/ou acheter un objet rit­uel.

Pour vous expli­quer ce que j’en­tends par là, j’ai com­men­té une vidéo.

La voici :

Voici la vidéo orig­i­nale

A com­pren­dre : N’im­porte quel pro­jet artis­tique peut vous trans­porter. Pas besoin de tal­ent !

Dès que vous devenez acteur et plus spec­ta­teur de ce que vous faites, vous atteignez le flux. Et pour y arriv­er, il ne faut pas être riche. Il ne faut pas acheter ou couper un arbre. Du papi­er, des crayons; de la récup, de la sculp­ture, du jar­di­nage, de la pein­ture, une belle répa­ra­tion, une per­go­la naturelle, de l’alchimie, de la marche, du DIY, etc…

Faites juste ce que vous aimez, sans penser au regard des autres. Lais­sez-vous sim­ple­ment aller à créer! 


Doc­u­men­ta­tion

    • Voici un arti­cle sur l’ar­chi­tec­ture et l’habi­tat japon­ais »> Clic Clic Clic
    • Voici la déf­i­ni­tion du Wabi-Sabi »> Clic Clic Clic
    • Voici un site qui reprend toutes les mor­tais­es pos­si­bles (ou presque) »> Clic Clic clic
    • Une vidéo de Mon­sieur Patrick Buren­steinas qui a toute sa place ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *