Informatique – Solution : Il y a moins de 10 ans, ouvrir un site personnel ou un blog sur internet était plutôt « facile ». Le code était simple (html ou php), les balises peu nombreuses et puis surtout, les CMS comme WordPress ou Joomla faisaient tout, presque tout seuls….

Tout à côté, les hébergeurs prenaient soin de leurs clients. OVH prenait encore la peine de répondre à vos mails, par exemple…

Ensuite, tout est parti en vrille.

ball-457334_640

Internet a commencé à montrer des limites, les outils gratuits à montrer leurs dents de requin, les navigateurs à se multiplier (à chacun son bug)…

De plus et afin qu’il n’implose pas tout de suite, les Géants du Web ont commencé à réglementer son usage, à obliger les utilisateurs comme moi à devenir de vrais webmasters… sachant maîtriser des technologies et des logiciels pointus qui changent tous les mois sans que vous en soyez averti(e)….Et comme des milliards de pages se créaient à la seconde (j’exagère un peu, mais tout de même…)….

…. Le blogueur n’a plus eu le choix : pour se faire connaître, il a du s’inscrire sur les réseaux sociaux et mettre les mains dans le cambouis

Hier 

Quand nous avons ouvert L’Humanosphère, il y a six ans… les photographies et les images devaient absolument être redimensionnées. Plus elles étaient petites et mieux c’était, car ainsi le site s’ouvrait très vite… On effectuait donc des miniatures.

Nous avions moins de visiteurs…. Le fait (heureux et donc nous n’allons certainement pas nous plaindre…) de recevoir quelques milliers de visiteurs par jour, nous a obligé à louer un serveur qui ne faisait plus tout, tout seul (en l’occurrence un serveur mutualisé)…Nous sommes donc passé à un serveur dédié beaucoup plus complexe à configurer (codage obligatoire) même si vous disposez d’outils comme Plesk.

On a commencé à parler référencement optimisé…. Et pour que le site soit référencé par Yahoo, Google, Baidu, Bing, etc…. Il fallait que le site s’ouvre vite, que les images soient optimisées (réduites); que le code HTML soit séparé du CSS et qu’il s’inscrive dans la norme W3C.

Les régies publicitaires comme Adsense, Adwords, the moneytizer et j’en passe…  ont vu le jour (chacune avec leurs propres codes – antagonistes – compétitives).

Les webmasters ont remarqué que les réseaux sociaux permettaient de faire connaître leur site. Réseaux sur lesquels il suffisait alors de s’inscrire pour que tout fonctionne…. et d’avoir des amis.

Etc.

Aujourd’hui (et pour solutionner  – parfois – votre problème d’images FB )

  1. Un site doit s’ouvrir dans la seconde ou presque. 
  2. Votre site doit être accessible rapidement partout au monde.
  3. L’usage des tablettes et des mobiles doit être pris en compte. Il faut vérifier sur plusieurs tablettes et plusieurs mobiles. Eh oui!
  4. Les nombreux navigateurs ne sont pas toujours compatibles. Il faut donc vérifier votre site sur tous.
  5. Il faut se plier aux exigences de Google (Amp, par exemple) et aux exigences des réseaux sociaux.
  6. Ils faut payer désormais pour avoir des outils qui vont bien….
  7. Etre en SSL pour être mieux référencé… (pensez à Let’s Encrypt sinon il vous en coûtera dans les 250 euros chaque année! ).
  8. Il faut savoir coder un peu, utiliser des outils comme plesk et autres, savoir toucher à sa console ubuntu, comprendre les enjeux du net, le fonctionnement du référencement, savoir gérer les scripts, les régies pub, votre base de donnée, votre wordpress est tellement complexe que vous ne pouvez plus comprendre son code (même un spécialiste devient fou), les plugins fragilisent souvent votre site. Bref, il faut savoir tout faire un peu, savoir se protéger des crackers comme on peut et se renseigner beaucoup sur le net (Merci à toutes et tous d’ailleurs pour vos articles intéressants)

Soit. Pour ce faire et dans l’ordre :

Si votre site est lent, les robots de Facebook n’afficheront pas votre image… Ils cherchent un peu puis ils passent… et donc : 

  • Bug possible : Il faut reconfigurer ses DNS… Saviez-vous qu’il faut ajouter un Reverse? Vérifiez si vous pouvez déjà configurer l’IPv6, par exemple et plus sommairement, une entrée A avec une IP ne suffit plus, il faut également une entrée CNAME.

Conseil ou pas : Je vous engage donc fortement à régler vos DNS dans votre manager.

  • Pour améliorer la vitesse de votre site en Europe et ailleurs : Un CDN est bienvenu (c’est payant et bien payant désormais —> requin, requin). Un CDN est un réseau de serveurs qui permet de traiter votre site comme s’il se situait dans le pays en question. Exemple, il faut du temps pour se connecter au Japon, un CDN réduira le temps de chargement des images pour le visiteur japonais de votre site. A savoir : si le CDN tombe en panne, vous serez impuissant(e), car vous n’avez plus la main sur vos images….

Conseil ou pas : Pour payer moins cher, passez par la technologie ANYCAST… ce n’est pas un CDN…mais le site va plus vite pour 2 euros par an!

manager-anycast

  • Vous devez être accessible partout au monde et rapidement…

Conseil ou pas : Pour savoir si vous êtes accessible à partir du monde entier, voici quelques liens utiles : Dotcom – Uptrends – FreeProxy

uptrends

  • Un plugin de cache est absolument obligatoire.

Conseil ou pas : Nous utilisons la version gratuite du booster de performance w3 total cache – Lors de la configuration, ne cochez pas toutes les cases… vérifiez une par une. Vous cochez, vous vérifiez si votre site fonctionne toujours… N’oubliez pas les caches ! Vérifiez sur IE car il va plus vite pour vider les caches que Chrome.

  • Vérifiez la rapidité de votre site via GTmetrix ou les outils de Google. Régler chaque problème est un vrai plus. Mais ne le faites que lorsque le plugin de cache est bien configuré! Il y a des vidéos qui vous expliquent ce qu’il faut faire pour configurer W3 total cache.

COTE SERVEUR : 

  • Votre serveur doit réagir assez vite, il faut donc qu’il soit adapté au nombre de vos visiteurs. Si vous avec 30 visiteurs par jour, un serveur mutualisé suffit amplement. Si vous avez 3000 visiteurs par jour, un mutualisé d’une catégorie supérieure (business) devrait suffire. Si vous avez 10.000 visiteurs par jour, un dédié s’impose….
  • Réglez les uploads, la version php, etc…
  • Sur FTP, chmodez vos images en 644 et le reste de votre site en 755

COTE FACEBOOK 

  • Facebook réclame des images plus grandes que 200 x 200… ce qui veut dire qu’une image de 389 sur 189 NE PASSE PLUS ou MAL lors d’un partage.
  • Facebook réclame des images grandes et équilibrées dans leurs dimensions… (nos images bandeau font 1280 sur 750 environ, elles passent désormais)
  • image à la une
  • Oui, mais du coup, il faut optimiser vos images sinon votre site est très lent Vous devrez donc passer par un plugin qui peut vous coûter très cher tous les mois….

Conseil ou pas : Nous possédons 36.000 images à l’heure actuelle…. pour nous, passer par wp-smush coûterait quelques centaines d’euros par an!

Soit, si vous possédez un dédié, vous pouvez contourner le problème et optimiser vos images en installant Putty (pour communiquer avec le serveur) et JPEGOPTIM pour compresser les images.

L’optimisation d’un dossier de 6000 images prend moins d’une minute…. Comprenez ce que vous voulez, mais perso, je pense que les ewww optimizer et consorts sont des requins!

Tout en même temps, vous pouvez retirer les exif de vos images..

.A savoir : les images sont bourrées de mouchards utiles aux photographes et aux moteurs de recherche, vous pouvez SI vous le souhaitez les enlever via votre console.

propriete

  • Votre site doit être répertorié par Facebook. Il est recommandé d’avoir une clé API pour votre site – Voir ici
  • Votre site doit contenir des META spéciales : des META property de chez Facebook et de chez Twitter (OG : Image, title, description, etc…). Nous passions avant par un plugin qui posait ces META, mais Facebook ne voulait pas les reconnaître. Parfois, il ne voulait rien reconnaître du tout (même notre clé API). Bref, l’informatique ce n’est pas une science exacte….

Conseil ou pas : Pour obtenir des META og, il suffit d’aller dans votre Jetpack – Réglages – et activer Publicize. Il va publier tout seul mais au moins vous aurez ces fameuses META.

  • Vous pouvez déboguer une image sur Facebook (enfin parfois)… via ce lien

Si rien de tout ceci ne fonctionne…. 

  • Désactivez chacun des plugins l’un après l’autre et pensez à vider le cache. (Un plug peut mettre  un bouzouf invraisemblable dans votre code)
  • Désactivez le thème et passez par un thème wordpress et essayez de partager sur Facebook… Si ça marche, c’est qu’il y a un bug dans votre thème… Essayez de joindre votre vendeur.
  • Essayez de placer un autre plugin de partage. Nous passons par Sassy.
  • Remplacez une image par une autre… alors ça, ça prend un temps fou! Perso, je dois changer toutes les images à la une de 2010 à 2014 ou presque ….car elles ont été réduites au max… des jours de travail!
  • Mettez une image générique. Il existe des plugins pour ça.
  • Oubliez le fait de contacter Facebook, ils ne vous répondront jamais.
  • Ne perdez pas courage.
  • Vous pouvez me poser des questions dans les commentaires.
  • Beaucoup de problèmes proviennent, selon moi, d’une réelle censure… Facebook n’aime que lui. Vos articles ne seront partagés que s’il le veut bien. 
  • Si vous êtes sceptique … lisez ceci

Avec Vous et pas Contre vous!

Ema

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *