Menu

Victoire – Artisanat : l’UPA gagne face à la loi qui entendait mettre les qualifications au panier!

baker-1194418_640FRANCE – Pour l’emploi : Parce que tous les migrants ne disposent pas d’un BAC +5, (je suppose… parce que je ne vois pas d’autres raisons), Monsieur Sapin voulait supprimer l’obligation de qualification pour exercer certains métiers de l’artisanat!

Et alors? Cette loi serait arrivée à un moment où l’emploi est difficile à trouver et où il n’y a jamais eu autant d’artisans qualifiés en France (Ce n’est pas moi qui le dis, mais l’Union Professionnelle de l’Artisanat (UPA).)

Du coup, je suis ravie de relayer que l’UPA a obtenu gain de cause !

Pourquoi? Parce que ce qu’il vous faut comprendre, c’est que ce que préconisait la loi Sapin, c’est de ne plus avoir besoin d’un diplôme pour être esthéticienne, boulanger ou encore plombier, maçon et mécanicien… (Confieriez-vous votre voiture aux bons soins d’une personne ne connaissant rien à la géométrie de vos pneus ou au remplacement des plaquettes de frein? Imaginez… Plus besoin d’aller à l’école! C’aurait été un vrai carnage pour les portefeuilles! )

L’artisanat continuera à former des milliers de jeunes, à offrir des centaines de milliers d’emplois et à créer des centaines de milliers d’entreprises pérennes, tout en conservant un haut niveau d’exigence de qualifications. 

 

Soit, du bonheur pour l’Artisanat!

Merci à l’UPA de ne pas s’en être laissé compter et d’avoir montré qu’elle ne se chauffe pas de ce bois! …


Documentation

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Categories:   pour l'Emploi, pour l'Enseignement, pour la Sécurité

Comments

Sorry, comments are closed for this item.