arctic-1031106_1280

Ecologie – Scandale : Alors qu’on nous a vidé les poches à coups de taxes diverses et variées… les riches sont autorisés à souiller un des derniers sanctuaires : l’Arctique!

En effet, le Crystal Serenity est parti le 16 août avec à son bord assez de gens pour produire des milliers de litres d’eaux usées après avoir utilisé des hélicoptères pour survoler des glaciers que l’on croyait à bout de …glace.

C’est ainsi que les déchets vont rendre malade un écosystème qui n’avait encore jamais rencontré ce genre de bactéries (Non, mais oui, bien sûr que je parle des déchets) !

Soit. Ce navire est bel et bien une abomination fonctionnant au diesel…. qui ne dérange apparemment personne en haut lieu…

Les passagers ont déboursé entre 22.000 et 120.000 dollars pour cette traversée inédite qui a nécessité trois ans de préparatifs. Chacun a également dû souscrire une assurance de 50.000 dollars en cas d’évacuation en urgence.
© Le Télégramme

Cette nouvelle n’est pas seulement un nouveau scandale éhonté, c’est aussi la preuve que les autorités mondiales s’entendent assez pour permettre ça… et bien d’autres choses. Sans compter que dans leur stupidité les médias à leur solde…  n’hésitent pas à dévoiler que ça fait 3 ans qu’ils préparent ce voyage!  

(A comprendre que l’autorisation avait déjà été donnée…sinon vous pensez bien que l’entreprise n’aurait pas investi dans le projet, si? )

Trois ans, c’est bien avant la conférence sur le climat qui a mangé une partie des allocations sociales de la France, non? Vous vous souvenez de l’iceberg? Dites? Vous vous en souvenez?

icebergs
img : BFMTV

Finalement, parfois je me dis que le peuple américain a raison de dire que l’écologie n’est qu’un immense MENSONGE répandu uniquement pour vider nos portefeuilles! N’oubliez jamais qu’un bateau de croisière est l’équivalent d’une petite ville.

Pourquoi? Parce que l’Arctique n’est pas reconnu comme un continent, mais comme une zone maritime gelée, par le droit international. De fait, avec la fonte des glaces, la modification du droit de la mer est en plein débat entre les États côtiers de l’Arctique, ceux-ci désirant étendre leur droit pour augmenter leurs possibilités d’exploitation de ressources.

En fait de la Terre, il n’y a que nous, pauvres crétins, pour ne pas nous en foutre!

capture-arctique

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Pas de commentaires autorisés.