Agriculture – Prix : Amis agriculteurs, lance Charles Sannat, pensez à vendre vos productions à terme pour vous assurer un minimum de revenus.
L’Organisation des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) voient des perspectives très négatives pour les cours du blé et du riz qui devraient continuer d’enchaîner des records à la baisse, évoquant un plus bas de 6 ans pour les cours.
spike-8743_1280
« La FAO a aussi revu ses prévisions à la hausse pour la production mondiale de blé, qui devrait atteindre 742,4 millions de tonnes, aidée par des augmentations en Inde, aux États-Unis et en Fédération de Russie, pays appelé à remplacer l’Union européenne en tant que plus grand exportateur de céréales. Or, selon la FAO, l’utilisation totale de blé ne devrait atteindre que 730,5 millions de tonnes… »

L’excédent est donc assez important au niveau mondial même si les récoltes françaises par exemple ont été très mauvaises.

Pour information, à la Bourse de commerce de Chicago, les prix à terme du blé et du maïs ont baissé de plus de 16 % depuis le début de l’année, ceux du riz ont atteint leur plus bas niveau depuis 2008.

On peut avoir de mauvaises récoltes dans un pays sans que cela ne fasse pour autant monter les cours qui sont totalement mondialisés.

Charles SANNAT
Source AFP via Romandie ici

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *