Vitesse de marche

Tout d’abord j’aimerais casser le mythe de la marche à 5 km/h. Sachez que si vous n’êtes pas spécialement entraînés, que vous êtes un peu chargés et que vous marchez longtemps, vous n’irez jamais aussi vite. A moins que vous vouliez vous blesser. Vous savez sans doute qu’avant la révolution on utilisait la lieue comme unité de mesure. C’était clairement une période où l’on se déplaçait beaucoup plus à pied qu’ aujourd’hui.

Vous ne le savez peut-être pas, mais la lieue était définie comme la distance que pouvait parcourir un homme à pied en une heure. La valeur de la lieue a pas mal varié au cours des siècles, en gros entre 3,2 et 4,6 km, seulement ! C’est donc plus sur une moyenne de 4 km/h qu’il faut prévoir son programme. Au dessus de 4,5 km/h vous aurez déjà l’impression de forcer le pas. A 3,5 km vous serez tranquilles, mais à cette allure vous mettrez beaucoup de temps à parcourir une longue distance en une journée ! Personnellement, pour une même distance, je préfère me forcer à marcher un peu plus vite (environ 4,5 km/h) et marcher moins longtemps plutôt que de marcher lentement et perdre un temps précieux pour INSTALLER son campement par exemple !

shore-1246656_640

L’importance de la durée totale de la marche

Vous ne parcourrez pas du tout la même distance à pied par jour suivant la distance totale que vous avez à parcourir. Ce à quoi il faut penser, c’est à la récupération : si vous n’avez que 80 km à parcourir, vous pourrez le faire en deux jours, vous serez morts après, mais vous serez arrivés donc vous pourrez vous reposer. Si au contraire vous devez marcher 200 km et que vous commencez par faire 80 km en deux jours, vous ne pourrez pas vous reposer, vous serez cassés et vous ne ferez pas plus de 15 km le lendemain : c’est débile !

Personnellement, je considère qu’une marche est longue à partir d’environ 5 jours.

A partir de cinq jours vous aurez besoin de prendre un rythme raisonnable si vous voulez tenir, ne serait-ce que mentalement. Pour une marche longue vous pouvez marcher entre 7 et 8 h par jours sans problème. Par ailleurs, en général, si vous partez marcher plus longtemps, vous aurez aussi un sac plus lourd, ce qui vous ralentira.

distance-marche

Si vous avez moins de distance à couvrir, vous pouvez forcer : j’ai des amis qui ont fait 90 km en moins en 48 h. C’était dur, évidemment, mais c’est faisable en cas d’urgence ! A ce moment-là vous passerez plutôt 11-12 h à marcher chaque jour. En gros vous marcherez dès que vous ne dormez pas et vous réduisez considérablement les pauses.

wanderer-455338_640

L’importance du relief

Je me suis déjà fait avoir une fois, ne sous-estimez pas le relief, il vous ralentira énormément. Avec un sac de 15 kg en plaine, à raison de 7h de marche par jour à 4,5 km/h, vous parcourrez sans trop de problème 30 km/j. En revanche, dans un paysage vallonné vous irez déjà moins vite. Les montées vous ralentiront et les descentes vous casseront les jambes. Misez plutôt sur du 3,5 km/h. A la montagne, si vous faites beaucoup de dénivelé, votre distance par jour va complètement chuter : en marchant 7 ou 8 h par jour, vous n’arriverez sans doute pas à parcourir plus de 15 à 20 km par jour.

Distance moyenne parcourue en une journée (à un bon rythme)

grovenediger-359483_640

L’importance de la saison

Tout d’abord, le soleil est un facteur clé de la marche : c’est la chaleur et la lumière gratuites. Au solstice d’été, fin juin, il s’écoule plus de 15 h entre le lever et le coucher du soleil, ce qui vous laisse énormément de temps pour marcher et pour installer un bivouac.

En été évitez de marcher le midi car il fait généralement très chaud. Au solstice d’hiver, fin décembre, vous aurez moins de 9 h de soleil par jour. Si vous marchez 8 h/j et qu’il vous faut une heure en tout pour démonter le campement le matin et l’installer le soir vous voyez qu’il ne vous restera pas de soleil.

En pratique en comptant les pauses et les éventuels imprévus, vous finirez souvent votre journée à marcher de nuit ce qui est assez désagréable. Il est aussi plus dur de trouver un bon endroit pour s’installer et trouver du bois à la lampe frontale qu’en plein soleil !

daypack-1209452_640

Organiser sa journée de marche

Il est aussi très important de bien définir votre planning pour la journée de marche. Personnellement, j’aime bien couvrir le maximum de distance le matin, car je sais qu’en cas de pépin, j’aurai plus de temps pour y remédier l’après-midi ou le soir. En général je me lève en même temps que le soleil (ça permet de bien voir si vous n’oubliez rien sur place en démontant votre campement) et j’essaye de marcher cinq heures avant le déjeuner.

Il est très rassurant de savoir que vous avez déjà parcouru la moitié de votre distance quotidienne le midi. L’après-midi j’essaye de repartit tôt, pour pouvoir arriver le plus tôt possible le soir et pouvoir m’installer le plus confortablement pour la nuit. Évitez de faire trop de pauses et des pauses trop longues.

Une pause toutes les deux heures peut suffire.

Évitez de vous asseoir pendant les pauses : retirez votre sac, mangez un petit truc, buvez un peu et vous vous sentirez déjà beaucoup mieux. Si vous avez un coup de mou pendant la marche vous pouvez aussi manger ou boire un peu, sans vous arrêter, ça vous requinquera. Et ça vous évite la petite baisse de moral au moment de repartir après avoir fait une pause.

Voilà l’essentiel selon moi ! Après il faut savoir vous adapter à la situation, à votre chargement, aux personnes avec qui vous voyagez, aux éventuels handicaps etc… Je voulais juste vous donner une idée de ce qui peut être fait en temps normal.


N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous voyez quelque chose à ajouter ou si vous n’êtes pas d’accord avec mes estimations !

Source : http://www.labibledusurvivalisme.com/

Je travaille progressivement à la réparation de TOUS les articles sans pouvoir assurer que demain, ils ne connaîtront pas d'autres avaries...
Sans relation mais parfois intéressant 🙂

Une idée? Un commentaire positif? Constructif?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *