Menu

Pour votre atelier, votre grange, votre… le toit en chaume pourrait vous plaire!

Débrouille – Toiture : Si tous les pays n’autorisent pas la pose d’un toit en chaume sur une étable ou un lieu de vie… il faut garder en tête qu’il est possible de construire une toiture avec de la paille séchée!

Le chaume est rarement utilisé aujourd’hui et pourtant ce matériau est hautement performant niveau énergétique.

Et alors? Et alors, si on peut récupérer la paille des graminées cultivées à la main … comme le seigle ou le froment; que l’on connaît la technique pour la faire sécher… alors ont pourrait avoir un toit pour peu d’argent!

En effet, le seigle semé en octobre était coupé en août de l’année suivante. La récolte et le battage étaient faits manuellement, car les machines auraient cassé la paille. Après le battage, la plus belle paille était peignée avec un râteau en bois à longues dents : la pincha.

Et puis? Et puis, on faisait des gerbes régulières qui étaient attachées par deux liens de paille aussi pour former un clue. (LIRE ICI)

Enfin, les gerbes étaient remisées dans la grange dans l’attente d’être employées.

Bon, si vous faites l’ouvrage à l’ancienne et par vous-même, il faudra faire des réparations régulièrement, mais il faut savoir que les couvertures peuvent durer de 15 à 40 ans! Et puis, la réduction de la facture pourrait vous plaire.


Documentation gratuite

  • PDF – couverture en chaume
  • PDF – le chaume
  • PDF – documentation technique
  • PDF – la pose du chaume

Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…Vous pouvez aussi vous procurer des livres payants, je vous conseille les éditions Eyrolles sans en faire la pub (pas de lien)

Categories:   Débrouille, Se protéger

Comments

Sorry, comments are closed for this item.