Se protéger : Pour protéger vos cultures des cloportes (et de bien des prédateurs), il existe un truc : leur donner de l’humidité et à manger!

Dans les faits, le cloporte est un amphibien… et donc si votre serre est trop sèche, le petit bestiau va partir à la recherche d’un peu d’eau qu’il finira par trouver… dans vos pommes de terre en les dévorant…

cloportes

Du coup, pour éviter ce drame : Remettez une couche de feuilles ou de tonte humide (laissez une nuit dehors et au matin – grâce à la rosée – le tout sera mouillé). 🙂

En finalité? On ne tue pas les cloportes parce qu’ils sont utiles à votre jardin, à votre serre!

Le cloporte participe à la décomposition des matières organiques, au renouvellement du sol. Il enrichit les sols.

En outre, ce crustacé de la terre est inoffensif,  ne mord ni ne pique. Il travaille de nuit dans le plus grand silence.

 

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.

Si vous avez une autre idée? :)