N’attendez pas un drame, sauvegardez vos données!

disque dur

Pour la sécu­rité : Aujour­d’hui, nous n’avons plus de pho­togra­phies en papi­er ou très peu.

Et alors? Eh bien, si jamais nous avons la malchance de crash­er notre disque dur, c’est un drame! Cela veut tout sim­ple­ment dire que vous n’avez plus aucun sou­venir, trace, mémoire de votre passé.

disque dur

Bon. Vous me direz : avant les gens n’avait car­ré­ment pas d’ap­pareil-pho­to! .…C’est vrai, mais s’il n’y avait que cette rai­son pour vous engager à faire des sauve­g­ardes, ce ne serait qu’un moin­dre mal.

En effet, la plu­part de vos activ­ités sont désor­mais numérisées (cer­tains artistes réalisent leurs dessins sur une tablette graphique, par exem­ple).

Du coup, faire des sauve­g­ardes devient impératif!

Mieux?! Nous con­seil­lons l’achat d’un disque dur indépen­dant de votre machine, sachant qu’il fau­dra tous les trois à cinq ans procéder au trans­fert de ces don­nées sur un autre disque dur… (les dis­ques durs sont eux-aus­si vic­times de l’obsolescence). Bref, con­serv­er ses biens devient un vrai tra­vail…

Pour réalis­er des copies, il existe des logi­ciels payants et gra­tu­its. Votre Win­dows ou votre Lin­ux pos­sède cha­cun un out­il que tout le monde ne con­naît pas.

Voici donc une vidéo pour vous.


Faire des sauve­g­ardes à l’aide des com­man­des xcopy sous Win­dows et rsync sous Lin­ux.

  • En n’ayant plus inter­net , on est sûr de ne plus avoir aucun prob­lème .
    Seule­ment voilà , c’est vital d’avoir ce piège à crétins !

    terrienne 16 mai 2017 12h21 Répondre
    • Dans l’ab­solu, je suis d’ac­cord avec vous, mais pas dans les détails : inter­net est une vraie source d’in­for­ma­tions (pas médi­a­tiques mais éduca­tives)… si vous le prenez en ce sens, inter­net est bon pour tout le monde.

      Mais surtout, ne faisons pas l’a­mal­game entre inter­net et la sauve­g­arde des don­nées per­son­nelles. Ici, il s’ag­it de hard­ware… De la con­ser­va­tion de vos pho­togra­phies numériques, vos mails, vos e‑documents, vos e‑livres, par exem­ple… rien à voir avec les embrouilles et toutes les choses pas très nettes que l’on trou­ve sur le net.

      Avoir le net, vous per­met encore de pou­voir com­mu­ni­quer aus­si. De pou­voir faire pass­er vos idées (jusqu’à un cer­tain point parce que la cen­sure est partout… au point que vous pensez que votre arti­cle est pub­lié et qu’il ne l’est pas… et oui…)

      Au point que votre arti­cle sur face­book ne soit jamais répan­du.. vous le voyez, mais per­son­ne ne le voit… (un peu comme les mas­quer de vos pro­pres amis). Bref, il y a des choses à dire… juste à dire… parce que pour le reste, le peu­ple a fait son choix.
      Per­son­nelle­ment, ça ne me touche plus :)

      Ema Sandron 18 mai 2017 11h16 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *