Pas d’argent et besoin d’aspirine? Par ici…

Débrouille – Se soigner : Nos anciens connaissaient bien des recettes et bien des remèdes afin de pouvoir soulager les leurs… Tous ces savoirs ont disparu progressivement…

Mais, mais, mais…. certaines personnes se réveillent et fouillent… Il reste, en effet, encore pas mal d’écrits permettant de retrouver ce savoir.

Parmi ces écrits, il y a celui qui parle de la manière de fabriquer une forme brute d’aspirine…

Voici donc un lien pour faire une tisane qui contient de l’acide salicylique : ICI ICI ICI – (j’en avais parlé dans cet article aussi)

1. Coupez un morceau d’écorce d’un saule blanc (Apprenez à le reconnaître à coup sûr)

saule aspirine

2. Enlevez le « couvercle »… de la partie découpée qui ne doit pas dépasser la grandeur de la paume de votre main et 1 cm de profondeur!

Précaution : Autant dire que cela ne peut se faire qu’en cas d’extrême urgence. La procédure blesse l’arbre et il ne faut donc pas la reproduire sur le même arbre par deux fois la même année!

SELON NOUS, il s’agit juste de savoir et non pas de faire!

Pour l’heure, il y a tout ce qu’il faut en pharmacie! La médecine est bien plus sûre et performante!

3. Découpez la partie d’écorce enlevée, coupez-la en petits dés et placez-la dans une cuillère à thé.

4. Plongez votre cuillère à thé durant 20 minutes dans l’eau bouillante comme vous le feriez pour n’importe quel thé.

5. Lorsque votre thé aura pris une couleur rougeâtre… ce sera bien.

faire de l'aspirine

6. Filtrez si nécessaire.

Traduction google de la conclusion du site  :  Ce thé est un excellent remède contre les douleurs mineures. Je ne recommanderais pas de l’utiliser trop souvent, car vous pouvez construire une immunité. Je ne recommanderais pas non plus de boire plus d’un verre à la fois. Comme je l’ai déjà dit, l’acide salicylique peut être gênant si vous le prenez en grande quantité, mais vous n’avez pas besoin de le prendre en grande quantité, de toute façon. Ce verre devrait être tout ce dont vous avez besoin. Bien sûr, cette aspirine brute n’est pas si forte, comme les antidouleurs le sont.

Merci à toutes les personnes qui transmettent les savoirs d’antan!

Avant toute utilisation, parlez-en à votre médecin de famille!

  • Après c’est l’arbre qui aura mal….

    TAMA LOU 12 novembre 2017 11 h 18 min Répondre
    • Oui, vous avez absolument raison …. c’est pour cela que j’ai dit que cette information doit rester pour bien faire, un simple savoir. Il faut juste savoir et pas faire en d’autres mots.
      Ça ne doit servir que si la situation est grave.
      Amitiés!

      Ema Sandron 12 novembre 2017 11 h 34 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *