Une fois encore, parlons beurre et surtout écrémeuse….Écrémeuse? Oui, oui…

Débrouille : Pour faire du beurre, il faut :

– De la crème

ou

– Du lait entier (bouchon rouge)

Et puis? Et puis, si comme moi vous vous réjouissez de comprendre qu’il ne faut que du lait pour obtenir du beurre… apprenez alors que pour ce faire, il faut avoir de la patience ou une écrémeuse!

Une quoi?

…ça!

Et alors? Eh bien, cet objet coûte plus de 200 euros…

Et puis? Et puis … Ce site formidable nous dit : L’écrémage consiste à séparer la crème du lait. Ce processus naturel et spontané est facilité, dans l’industrie, par le petit miracle de l’écrémeuse-centrifugeuse.

Or, l’eau et les lipides ont naturellement tendance à se séparer (vous le savez si vous avez déjà essayé de mélanger de l’eau et de l’huile !).

L’écrémage du lait peut donc être fait à la main : après la traite, on laisse simplement reposer le lait pendant 24 à 48 heures et on recueille régulièrement la crème crue qui remonte à la surface. Toutefois, ce processus ne permet pas d’obtenir un écrémage total du lait.

Faire son beurre à la maison avec de la crème fraîche épaisse?

Laissez reposer la crème pendant 24 heures à température ambiante, sauf en cas de canicule.

Il suffit ensuite de secouer fortement la crème jusqu’à ce que les particules de graisse se séparent du petit lait.

Pour cela, vous pouvez verser la crème dans un grand pot de confiture bien fermé et ensuite secouer pendant au moins 10 minutes.

Égouttez le beurre obtenu, lavez-le à l’eau claire, puis placez-le dans un torchon propre.

Tordez les deux extrémités du chiffon afin de presser le beurre et d’en extraire le maximum d’eau.

Vous obtenez ainsi votre propre beurre. Attention toutefois, ce type de beurre doit être consommé rapidement et ne peut être conservé.

Src


Voici pour voir un peu comme ça tourne, une formidable vidéo. Merci à toutes les personnes qui s’investissent à nos causes!