Et hop! Chacun de son côté au nom de la sécurité…

  • Et je partage totalement ta version. Pour moi, il s’agit d’instaurer de « nouvelles distances/moeurs » sous un prétexte qui rassemble …. sans apporter aucune réponse à la problématique. Les femmes ont bien du souci à se faire…
    Amitiés

    Ema Sandron 6 janvier 2018 13 h 14 min Répondre
    • Je suis bien d’accord, cela ne solutionne pas le problème de fond, mais ne fait que le « déplacer » à mon sens. Le problème c’est la violence envers les femmes, pas le fait que les femmes et les hommes soient mélangés….

      Alan Simonin 6 janvier 2018 13 h 29 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *