Nul n’est censé ignorer la loi : Désormais le citoyen français aura droit à l’erreur … une fois!

Actu Sociale – Pour l’égalité

Les députés ont voté hier l’instauration du “droit à l’erreur”.

Et ça veut dire? Eh bien, si vous êtes de « bonne foi » … vous pourrez éviter des sanctions de l’administration… la première fois.

Qu’est-ce que ça change pour nous/vous?

 Tout d’abord, cette loi concerne le peuple de France.

En gros : Étant donné que près de 500 textes sont apportés à la manne des textes …. tous les jours… , le gouvernement permet à son citoyen de se tromper une fois.

Conséquence : le principe « nul n’est censé ignorer la loi » se transforme en « la loi est incompréhensible donc vous avez le droit de ne pas la comprendre du premier coup »

Si vous voulez en savoir beaucoup plus : LIRE ICI + Les commentaires sous cet article


Est-ce une bonne nouvelle? Charles Sannat dit que oui.

Mais, rien n’est jamais fait pour rien… Restons sur nos gardes!

Nous tiquons sur le fait que la loi soit incompréhensible… ce qui sous-entend bien des choses

Déjà, comme le dit si bien quelqu’un dans les commentaires :

  • En effet, la loi est difficile à comprendre, et encore faut-il la connaître…
    Maintenant autoriser une « erreur » n’est sûrement pas la meilleure solution, surtout pour la personne lesée. Comme sous-entendu dans l’article, il vaudrait mieux la rendre compréhensible.

    Grolion 27 janvier 2018 12 h 53 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *