Nous avons acheté et testé le Katadyn Drip Ceradyn !

Pour filtrer l’eau – Pour la sécurité – Débrouille –

Depuis quelques temps, nous utilisons le filtre Katadyn Drip Ceradyn pour filtrer l’eau du robinet avant de la boire et jusqu’à présent nous en sommes ravis.

Malgré un gros problème de livraison et un service de vente plutôt exécrable…  (on nous a livré les cuves et les filtres mais sans le robinet et les attaches pour fixer les filtres, nous avons donc placé un autre robinet et fixé les filtres avec des boulons et rondelles)

Soit, si vous êtes prêt(e), voici notre test et les explications ….

En premier lieu, il faut savoir que le Katadyn Drip Ceradyn ne peut pas être transporté facilement tant il est grand…et plein, il est très lourd…

Mais il peut servir pour :

  • filtrer de l’eau en grande quantité (cinq/dix litres)
  • filtrer l’eau courante du robinet lors des pollutions ponctuelles.
  • filtrer l’eau de tous les jours tout simplement parce qu’on est suspicieux(se)

L’ensemble trois filtres Katadyn Ceradyn fait son travail par gravité. Pour ce faire, deux cuves de 10 litres sont simplement superposées.

 

Sur la cuve du haut, il y a un couvercle que vous pouvez enlever.

– Vous versez l’eau (disons 5 litres)

– L’eau traverse les trois filtres en céramique (0,2 microns) contenant du charbon actif Katadyn + un peu d’argent

  • la paroi blanche permet de voir l’eau…(par transparence=pratique)

– La cuve du bas recueille l’eau filtrée (1 litre par heure environ. On remplit le soir et on récupère en journée sans problème)

– Vous récupérez l’eau grâce au petit robinet.

Et puis?

Et puis, nous avons goûté à l’eau. Comme l’ensemble était nouveau, il y avait un goût plutôt désagréable.

Pour l’enlever, nous avons vidé les cuves, tout  re-nettoyé à fond…, découpé un citron (un citron entier avec la peau) en quatre et mis les morceaux dans la cuve.

Résultat : Impec. L’eau était très légèrement jaune et goûtait très légèrement le citron, ce qui était mieux que le goût bizarre d’avant. En plus l’eau citronnée, c’est plutôt bon.

Le lendemain, on a enlevé les morceaux de citron et après quelques litres, le goût désagréable est revenu mais très légèrement… trop légèrement pour poser problème… il disparaîtra très vite (on reviendra sur l’article dans six mois pour vous donner d’autres nouvelles, promis).

Le système de filtrage est très simple. Les cuves se lavent très aisément dans un évier normal. Les filtres peuvent être enlevés et nettoyés sous l’eau (pas ouvrir les filtres, svp)

A la décharge de Katadyn, rien ne nous assure que l’eau ne contient plus de pesticides, de glyphosate et autres joyeusetés. Pour cela, il faudrait que l’on fasse faire un test en laboratoire ou qu’on ose boire une eau volontairement souillée… Et donc, on doit faire confiance à la société qui fabrique les filtres.

Un filtre dure six mois OU 150.0000 litres (ce qui fait 4/5 ans)

Le tout coûte  : 279,- euros avec les trois filtres. Chaque filtre coûtera environ 70 euros pièce (avec les frais de livraison)


Voici une explication plus complète venant de DavidManise :

KATADYN DRIP (cartouche : CERADYN)

Website Fabricant : Katadynhttp://www.katadyn.fr
Fiche produit : Katadyn Ceradynhttp://www.katadyn.com/frfr/produits-katadyn/produits/katadynshopconnect/katadyn-filtres-224-eau-produits-endurance-series/katadyn-drip-ceradyn/

J’ai depuis plusieurs mois en test le filtre Katadyn Ceradyn, et ses cartouches Ceradyn.  Je l’ai utilisé pour deux usages principaux :

1) pour filtrer l’eau en grandes quantité sur des camps fixes pour des petits groupes de stagiaires ;
2) comme filtre pour l’eau courante à la maison, lors de pollutions ponctuelles de l’eau sur le réseau local…

Comme j’ai été pleinement satisfait de ces tests en usage normal, je me suis laissé tenter par des tests “un peu” plus poussés, voire carrément abusifs, sur le filtre par la suite.  Les résultats sont bluffants.

Généralités

Le filtre Katadyn Ceradyn est un filtre par gravité.  Deux cuves de 10 litres superposées.  Celle du haut contient trois (ou deux) filtres en céramique (0,2 microns) avec coeur de charbon actif Katadyn (pour le modèle Gravidyn), et celle du bas sert à stocker l’eau filtrée, avec un petit robinet près du bas du récipient.

La vitesse de filtration est relativement lente, et dépend du niveau d’eau dans la cuve du haut ainsi que de l’encrassement des filtres.  La cuve pleine, et les filtres parfaitement propres, on tourne environs à 1 litre par cartouche filtrante par heure.  Autrement dit, on filtrera trois litres en une heure avec les trois filtres propres et la cuve pleine.  Ce débit chute inévitablement quand la pression (hauteur) d’eau diminue, ou quand le filtre s’encrasse, jusqu’à tomber à un débit proche de zéro.

Ce débit reste parfait pour un groupe de 3-5 personnes.  Il suffit de faire passer la consigne à tous de remplir la cuve à chaque fois qu’on passe à côté.  Le filtre reste plein, et filtre vite et bien, en maintenant un débit moyen de deux litres à l’heure tant qu’on ne dort pas, soit environs 24 à 36 litres par jour, selon la durée de la journée.  On couvre ainsi les besoins en eau d’un groupe de 3-5 personnes sans problème (3 litres par jour par personne, 5 litres pour du confort, 7 litres pour le luxe insolent, incluant vaisselle, toilette et brossage de dents…), voire plus si on évite le gaspillage (jusqu’à 12 personnes, mais ça devient limite à partir de 10, en pratique).

Avantages du Ceradyn / Gravidyn

  • Pas de pièce mobile sauf le robinet : risque de panne très limité ;
  • Pas d’énergie nécessaire, même pas de pompage ni d’attention requise, sauf le remplissage régulier de la cuve ;
  • Longue durée de vie des filtres (6 mois)
  • Simplicité (en zone tempérée) ultime d’utilisation (remplir la cuve avec n’importe quelle eau ou presque, et déguster)
  • Possibilité de le faire fonctionner à 2 ou à 3 filtres, ce qui permet d’en changer un, et laisse une tolérance de panne…
  • Facile d’entretien, même pendant l’utilisation (frotter un coup avec une éponge grattoir sur les filtres, même dans l’eau en train d’être filtrée, et ça repart)

Points faibles

  • Comme tout filtre, sauf ceux à osmose inverse, il ne filtre pas les virus, ni parfaitement les solutions même s’il adsorbe des produits dissous grâce au charbon actif
  • Encombrement : même emboité l’un dans l’autre, les récipients et le couvercle occupent un volume de 14 litres environs : bien pour du statitque, impensable ne camp itinérant, sauf véhiculé
  • Relative lenteur de la filtration, surtout avec de faibles volumes d’eau
  • Les cartouches filtrantes en céramique craignent le gel une fois imbibées d’eau

Filtre pour camp fixe

J’ai utilisé le filtre à de nombreuses reprises pour hydrater des stagiaires lors de stages de survie où nous gravitions autour de camps fixes.  Souvent à un endroit où la source est ouvertement et copieusement polluée par un troupeau de vaches 6 mois par an, avec tous les coliformes et risques parasitaires que ça suppose.  Aucun souci intestinal pendant ou après le séjour…

Usage au domicile / survie urbaine / catastrophes

Ce filtre, de par sa rusticité, sa simplicité d’utilisation mais son encombrement conséquent, se prête extrêmement bien à un usage en statique, notamment à la maison lors de catastrophes, ou plus simplement d’accidents ponctuels sur le réseau de distribution d’eau.

Trois anecdotes où j’ai utilisé le Katadyn Ceradyn/Gravidyn avec succès :

  • Alerte aux coliformes dans l’eau de la commune où je résidais l’an dernier : une pollution conséquente, selon les tests de la DDASS…  Alors que tout le monde au village courait après les bouteilles d’eau (ou courait pour d’autres raisons ::)), j’ai simplement fait passer l’eau de boisson des enfants à travers le filtre : zéro problème.  Le filtre stoppe efficacement les bactéries, qui ont toutes un diamètre supérieur à 0,2 microns…
  • Suite à des travaux sur les canalisations, la mairie a conseillé de ne pas consommer l’eau du réseau pendant 48h…  même topo, j’ai sorti le filtre, et j’ai bu…
  • Dans ma nouvelle commune, suite (je suppose) à des travaux sur le réseau, des particules de rouilles se sont détachées, et ont donné à l’eau une couleur orangée pas très sympa…  Le filtre a tout éliminé, y compris le goût ferreux de l’eau…

Tests “abusifs”… (Il y avait des photos mais qui ne s’affichent plus)

Voyant les performances du filtre pour un usage normal, et avant de rendre ma copie pour ce test, j’ai eu envie de le pousser un peu dans ses retranchements, de manière à voir jusqu’où il pourra être fiable en situation dégradée.  L’intérêt pour moi, de ce filtre, est d’être présent à la maison en cas de problème à grande échelle, où l’approvisionnement en eau potable deviendrait problématique.  Aussi, qu’il soit capable de filtrer des trucs vraiment “crades” est important pour moi.  J’ai donc fait quelques tests un peu plus poussés…

Certains stagiaires connaissent Elba, une femelle Berger Allemand qu’on surnomme affectueusement “crocs bruns” parce qu’elle adore dévorer les cacas des stagiaires…  Elba a une balle en corde qui a la même odeur, la même couleur, et la même texture que pas mal de cacas…  elle la traîne partout, bave dessus en permanence, et très honnêtement je préfère ne pas faire d’étude trop approfondie de toute la vie qui s’y trouve ;#

Dommage que les photos ne rendent pas l’odeur…  l’eau, à ce moment, puait littéralement la charogne…   :crazy:

Ne m’arrêtant pas en si bon chemin, j’ai rajouté mon grain de sel.  Ou plutôt quelques gouttes d’urée… :)

Notez que j’ai été sympa avec Elba, j’ai retiré sa balle avant de faire pipi dans l’eau.

Résultat en sortie : de l’eau parfaitement claire, sans aucune odeur, ni saveur.  J’en ai bu 500ml sans devoir me forcer.  J’avais soif.  J’ai fait une vidéo, mais bon.  Vous avez tous vu quelqu’un boire un grand verre d’eau claire et limpide…  pas grand intérêt…

Conclusions

Pour moi, ce filtre tient largement ses promesses, et est un outil fiable et performant pour améliorer la qualité de son eau de boisson dans un camp statique ou à la maison.  Je le garde sous le coude pour les prochains travaux sur le réseau d’eau ou qui sait jusqu’à la prochaine inondation, catastrophe industrielle, ou autre évènement naturel ou humain qui perturbe la qualité de l’eau de distribution…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *