Vous voulez souder, brasurer et étamer? Ceci est pour Vous!

J’ai été contactée pour vous présenter une vidéo sur l’art de souder, sur la brasure et sur l’étamage.

Me semblant pertinente, je vous la pose ici :)

Merci à toutes les personnes qui se donnent pour les Autres!

https://www.youtube.com/watch?v=0ulRe6_rBtk

  • Bonjour et merci pour ce partage.

    La qualité de cette vidéo est indéniable, néanmoins peut être pourrait on ne parler que d’étamage et non de brasure.
    Une brasure c’est une soudure avec un apport de métal (argent / laiton …) qui se pratique au propane ou mieux à l’acétylène et oxygène. Mais je ne suis pas un expert … d’autres avis sont bienvenus.
    Merci

    Chrstn Lmnnr 3 février 2019 9 h 42 min Répondre
    • Bonjour Chrstn, Merci pour votre commentaire. L’appellation de brasure s’applique dès lors que deux pièces sont réunies de façon à ce qu’un métal d’apport simule la continuité de la matière entre les deux éléments, alors qu’au niveau atomique, il n’y a pas pénétration du métal d’apport dans le métal des pièces à assembler. Dès lors, l’utilisation de tel ou tel moyen d’énergie doit certainement faire une différence au niveau de l’application mais pour l’appellation, il faut voir. Moi aussi, je laisse les spécialistes en parler. Merci encore.
      Amitiés.

      L'Humanosphère 3 février 2019 13 h 07 min Répondre
    • Bonjour

      Dans cette vidéo, il s’agit bien de « brasure » et non de « soudure ».

      – La « soudure » est un assemblage « homogène », comme l’assemblage de deux pièces métalliques, avec un métal d’apport identique… soudure de deux tubes acier avec un chalumeau Oxy/Acétylénique, par exemple.

      – La « brasure » est un assemblage « hétérogène », comme dans la vidéo, avec un fer à souder. Le métal d’apport, de l’étain, est différent des pièces à assembler.
      * On peut également braser deux pièces métalliques ou non, avec un métal d’apport comme le cupro-phosphore avec un chalumeau Oxy/Acétylénique, par exemple cuivre sur fer ou fer sur fer ou cuivre sur cuivre. Pour assembler deux tubes de cuivre, les plombiers utilisent cette méthode.

      – L’étamage, est une application de la brasure ; on peut étamer du cuivre, du laiton, du zinc ou de l’acier, soit pour les protéger de l’oxydation, soit pour les assembler s’ils sont trop oxydés.

      Voici une autre application de la brasure ; il s’agit là, de relier deux tubes laiton sur une cuvette de « Moteur Po Pop » en cuivre… une baguette de brasure, du décapant approprié et un chalumeau butane 1800°C. https://www.youtube.com/watch?v=PilgdiSyv6k

      Bien cordialement et à votre disposition pour d’autres explications.

      Patrick

      hadengue patrick 15 février 2019 8 h 14 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *