ANTI-BÉVUE : Acheter un van ou un bus pour goûter à la liberté MAIS ne plus pouvoir se poser? Hélas…

Anti-bévue : Depuis des années, je suis fan d’écovillages, de petites maisons mobiles (tiny house), de van’s, de bus aménagés et j’en passe.

Et alors? Eh bien, au gré de mes promenades dans le milieu et au fil du temps, j’ai pu remarquer quelques changements au point de regretter – parfois et aujourd’hui – d’en avoir tant fait la promotion :(.

Déjà avec le confinement, on est passé :

  • de la maison alternative géniale parce que minimaliste, à la cage sans confort.
  • de la maison voyageuse à la maison qui est figée sur place.

Mais surtout de la maison impossible à garer, parquer, stationner, poser…

En effet, il n’existe plus d’espace public gratuit qui accepte “la dégradation” ….

Par accointances, il existe de plus en plus de restrictions et d’espaces privés. Du coup, se garer GRATUITEMENT devient un vrai parcours du combattant.

Bien sûr, c’est triste pour les vanlifeurs et autres aventuriers… ainsi que pour leurs idées (que j’aime tant) de vivre libre.  Mais hélas…

… il faut bien se rendre compte que d’autres s’inscrivent dans le système et en paient le prix…. La liberté des uns ne peut pas empiéter sur celle des autres… Du coup, ces “idéologues sans souci” agacent de plus en plus les propriétaires et les locataires de jolis endroits. D’autant que la majorité d’entre-eux ne demande pas l’autorisation et s’installe… Demandez les Gens! Au moins!

De plus, enterrez ou mieux videz vos excréments dans des endroits réservés à ça (eh oui, en payant pour qu’ils ne disparaissent pas !!).  

A savoir : uriner et autres dans la nature, pollue la Nature! (résidus de pilule, de médicaments, etc…)

CONSEQUENCES : 

On retrouve une majorité de bus aménagés et de van’s parquée dans des déserts comme aux USA….

C’est moche! On est loin de l’endroit idyllique… (Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)… Bon, reste le social.

Oui, on est loin de ça :

En France et dans nos contrées, c’est tout pareil… (La vidéo date de 2018, c’est pire pour eux en 2020!)

Bref, vivre dans un van devient une vraie galère par moment en plus de n’offrir que très peu de confort tout le temps.

Cela dit, c’est un choix et surtout pour certains c’est un TOIT.

A vous de voir!