Antidote : Comment faire pour que nos graines trempées ne pourrissent pas?

Antidote : Il y a quelques jours, j’ai écrit un article sur l’acide phytique qui se trouve dans l’enveloppe ou la coque des légumineuses, des céréales et des graines. Cet acide rend les nutriments non assimilables par l’organisme (pire? certains disent que si vous mangez d’autres aliments en même temps, ça détruit aussi les nutriments de ces derniers).

Et alors? Eh bien outre de ne pas nourrir valablement, il faut s’y connaître en “trempage de graines”… car seul le trempage permet le déclenchement de la germination et la germination est différente pour chaque graine…

En effet, chaque espèce possède sa propre durée de trempage et son temps de germination. En plus, il faut pour que la graine ne pourrisse pas… changer l’eau toutes les 8 heures et rincer abondamment (un vrai gâchis d’eau).

Bon déjà en enlevant l’enveloppe, ça devrait le faire… mieux, car sinon quid du pain et des huiles??….

Par exemple (cliquez sur l’image pour parvenir sur le blog et pouvoir télécharger le fichier)  :

A nouveau : la question se pose, comment savoir que la graine est bonne à digérer sans voir la graine germée?

Mes aînés et ceux avant eux que j’ai connu, ne mangeaient pas les graines non-germées ni germées par ailleurs…. Bon, je n’ai pas été voir dans toutes les maisons et ma mémoire peut me jouer des tours. Mais je n’ai jamais entendu parler de cela, ni mangé de graines lorsque j’étais petite et que j’allais chez mes grands-parents…qui – je le rappelle – avaient connu la disette et la guerre… A l’époque, nos vieux battaient le blé pour enlever l’écorce!!!

CONSEIL : En bien ou en mal, il faut se renseigner. Surtout lorsqu’on a des enfants. La décision doit être prise en conscience, parce que vous êtes responsable de ce vous mangez et donc cela veut dire que vous ne pouvez pas vous retourner sur le producteur de graines, si vous tombez malade.

Soit, attention à vous!