Les Potions Magiques

Produit magique : La cire d’abeille!

Produit magique : La cire d’abeille!

Débrouille – Cire : Les abeilles fabriquent de la cire afin de pouvoir construire les petites alvéoles dans les ruches.

Lorsqu’elle est pure, la cire d’abeille est blanche. Elle peut être utile en cosmétique, pour l’alimentation, en pharmacie et pour en faire de l’encaustique.

La cire d’abeille peut traiter les sabots fendus chez les animaux (cochons, chevaux, etc…) et peut faire mille autres choses!

guide du miel
Cliquez sur l’image pour avoir accès au Guide du miel

 

Mais comme la cire d’abeille contient désormais et très souvent des polluants, je m’attache à relayer la manière professionnelle de fabriquer une cire d’abeille encaustique.


Voici le savoir-faire d’antiquaire.hautetfort.com

 

La recette de la cire d’abeille que vous allez fabriquer est extrêmement simple et surtout elle n’utilise pas le système du bain-marie. Elle se fait juste à froid.

Avec cette cire d’abeille naturelle, vous allez pouvoir lustrer votre fauteuil d’époque, votre commode ancienne ou votre armoire.

Attention : Avant tout, notre spécialiste entend émettre une petite mise en garde sur les différentes recettes farfelues écrites sur internet. Certaines proposent des mélanges à base d’huile de lin, de vinaigre, de sucre, etc.. sans mettre une once de cire d’abeille.  « On appelle ça de l’alchimie curieuse, dit le spécialiste, mais ce n’est pas de la cire« .

La recette ici proposée est rapide et très économique. Cette cire remplace très bien les cires industrielles.

Voici la raison pour laquelle Antiquaire.hautetfort préconise une technique à froid et non au bain-marie. Le résultat est incomparable et la cire absolument magnifique.

Les ingrédients de la recette de la cire d’abeille  

Faire sa cire abeille meuble

De la cire naturelle (achetée sous forme de granulés dans les magasins spécialisés, mais si vous allez chez un apiculteur, vous pouvez obtenir un pain de cire qu’il suffira de rapper pour arriver au même résultat). 

De la cire de carnauba  (c’est une cire végétale issue d’un arbre Brésilien. Achetez-en une petite quantité, on en met à peine 10 ou 20 pour cent. Cette cire donne un brillant supplémentaire à la recette. Si vous n ‘en trouvez pas, vous pouvez vous en passer, mais ce spécialiste en met toujours dans sa recette).

De l’essence de térébenthine et de l’essence C (solane) (pour éviter de faire une cire trop grasse).

Et un bocal étanche.


 

TOUR DE MAIN

Dans votre récipient en verre ou en plastique, mettez les granulés de cire naturelle ou la cire râpée.

Ensuite, ajoutez plus ou moins 10 pour cent de cire de carnauba (si vous l’avez trouvée bien entendu).

_MG_9303.JPG

Ajoutez un mélange de 60% de térébenthine et 40 % d’essence C (Si vous ajoutez de la cire de carnauba, enlevez 5% de térébenthine et d’essence C).

Le mélange d’essence C et de térébenthine doit recouvrir de 2 cm au moins la base de cire .

cire d abeille ,meuble ancien

Et maintenant, on fait quoi?

On ferme le bocal et on part prendre l’air pendant 4 heures.

On revient et comme par enchantement, le mélange a gonflé, formant une belle crème.

On prend un bâton, on remue le tout, on referme le récipient et on attend encore une heure .

_MG_9309.JPG

Vous ouvrez le bocal et la cire est prête à l’usage .

_MG_9351.JPG

A l’usage – Conseil

Si vous n’utilisez pas cette cire durant 1 an, elle va se dessécher.  Pour y remédier, il suffit de remettre un peu de térébenthine et d’ essence C. Le pot sur l’image a deux ans.


Pour l’étaler, frottez avec un chiffon en appuyant bien, la cire doit s’imprégner dans le bois. Laissez-la bien sécher 4 heures en aérant la pièce pour les odeurs de solvant, et ensuite frottez avec un chiffon de laine. Normalement, vous devriez avoir un beau fini.

En savoir plus encore :

Connaissez-vous le Konjac? Une plante pour lutter contre les fringales?

Connaissez-vous le Konjac? Une plante pour lutter contre les fringales?

Les plantes magiques :  Tendance du moment pour couper la faim, le Konjac est une tubercule qui vient du Japon et dont j’aimerais vous parler. En effet, le résultat de cette tubercule se vend – fort bien – sous forme de gélules.

Eh alors ? Eh bien, une fois la gélule avalée, une substance se libère (glucomannane) qui va absorber l’eau et gonfler dans votre estomac développant ainsi une sensation de satiété. Mais mieux que toute cette chimie… ce tubercule intéressant peut se cultiver en Europe et remplacer le féculent dans un repas (le riz, les pommes de terre ou les pâtes).

Pour vous aider, voici un article qui en parle très bien : 

Le Konjac est généralement cultivé en Asie du Sud-Est (en Inde ou en Chine par exemple) où le climat plutôt chaud est propice à la pousse de ce genre de légumes. Mais il est aussi possible d’en faire pousser en Europe ! Il suffit de trouver des bulbes (vous n’aurez surement pas d’autre choix que de les acheter sur internet), et le tour est joué ! Voici les 5 étapes pour cultiver votre Konjac à la maison.

 

bulbe-konjac1) Plantez votre Amorphophallus Konjac (bulbe de Konjac) en début de saison dans un endroit à l’ombre la journée, mais au soleil le matin. Si vous ne plantez pas dans votre jardin, mais dans un pot, prenez un pot assez gros et assurez-vous qu’il y a un trou de drainage au fond.

2) Plantez votre bulbe les racines vers le haut. Les bulbes de Konjac sont différents de la plupart des bulbes, les racines poussent plutôt vers le haut que vers le bas.

3) Arrosez la terre de manière à ce qu’elle soit humide en permanence, le bulbe a besoin d’une atmosphère humide pour bien se développer. Diminuez l’arrosage si la plante commence à se flétrir.

4) Pour l’aider à pousser, utilisez de l’engrais pour tomates, de préférence bio et naturel.

5) Une fois votre légume bien développé en fin de saison, vous n’avez plus qu’à récolter (généralement en septembre).

Attention aux basses températures : comme beaucoup de légumes, le Konjac n’aime pas les températures trop basses, alors veillez à ne pas laisser votre légume dehors en dessous de 5°C si vous faites pousser en pot, ou essayez de le couvrir si vous faites pousser en terre.

(Source)

 

Amazonie : Une tribu a écrit une encyclopédie de savoirs ancestraux!

Amazonie : Une tribu a écrit une encyclopédie de savoirs ancestraux!

tambour, chamanSe soigner – Santé :  Dans l’objectif de préserver les savoirs ancestraux des communautés amazoniennes, une tribu, les Matsés, a créé une encyclopédie de médecine traditionnelle de 500 pages basée sur la connaissance de ses chamans.

En effet, les chamans des tribus d’Amazonie sont les détenteurs de précieux savoirs qui se transmettent normalement de manière orale

Or, en perdant un ou plusieurs membres, la tribu Matsé aurait perdu un savoir non négligeable, d’où l’idée d’écrire leur savoir…et donc de créer une encyclopédie de médecine traditionnelle. Ainsi pas moins de 5 chamans auraient pris la plume pour écrire 500 pages dans leur propre langue

Pourquoi dans leur langue? Pour préserver leur savoir des industries pharmaceutiques, disent-ils

Pour eux, il s’agit d’une question de survie : la communauté est en train de disparaître, rongée par des maux occidentaux comme le diabète ou l’alcoolisme. Les médicaments occidentaux sont trop chers et difficiles à se procurer pour ces populations. C’est pourquoi il est nécessaire pour eux de s’orienter vers les savoirs ancestraux afin de se soigner, écrit Pauline Petit pour ConsoGlobe…

OUI MAIS, qui ne sait pas que l’alcool, la pauvreté, la maladie et les secrets ne font pas bon ménage? 

Et alors? Eh bien, rien ne vaudra jamais la transmission orale de nos savoirs ancestraux afin de les préserver de la concupiscence des hommes… 

Soit et selon moi…ces écrits signent le début d’un autre … grand pillage!

—————-

En savoir plus >>> Clic Clic Clic et Clic Clic Clic